Thiès, 26 avr (APS) – Le coordonnateur du Projet d’appui au développement de l’entreprenariat des femmes et de l’emploi des jeunes (PADEF-EJ),  a remis, mardi à Thiès, deux camions frigorifiques d’un coût global de près de 50 millions de francs CFA aux GIE de femmes des villages d’Elinkine et d’Adéane, dans la région de Ziguinchor (Sud).

La remise des camions frigorifiques a eu lieu dans les locaux de Senbus industrie basée à Thiès, qui les a assemblés, en présence des présidentes des GIE des femmes de Elinkine et du GIE Kawral d’Adéane, mais aussi du directeur régional du Crédit mutuel du Sénégal (CMS) où est logée la ligne de finance islamique qui a financé l’achat de ces véhicules.

Il s’agit de camions d’une capacité de 5 tonnes destinés au transport du poisson, a relevé Néré Birahim Faye, responsable commercial de Senbus industrie.

Auparavant, le GIE des femmes de Foundiougne avait déjà reçu son camion frigorifique, selon le coordonnateur du PADEF-EJ, Mame Thierno Guèye, qui a procédé à la remise symbolique des clefs.

La présidente du GIE de femmes de Elinkine, Siré Diémé, a salué la mise à leur disposition de camion par le biais de la finance islamique et qui permettra, selon elle, à son groupement de 96 membres d’écouler vers d’autres marchés dont Dakar, les fruits de mer qui pourrissaient parfois faute de moyen de transport.

Quand il y a un véhicule, le prix élevé réclamé pour le transport, réduisait jusqu’ici la rentabilité de leur activité, a-t-elle relevé.

Doté d’un financement de 11 milliards de FCFA, le PADEF-EJ a trois composantes principales, à savoir une ligne de financement islamique, pour laquelle le projet a reçu 4,5 milliards de FCFA de la Banque islamique de développement (BID), une autre destinée à la création d’infrastructures sociales de base, ainsi qu’une composante chaîne de valeurs.

Le projet compte parmi ses réalisations, des magasins de stockage de riz d’une capacité de 500 tonnes, quatre unités de transformation de céréales et trois rizeries dans les régions de Saint-Louis, Louga et Matam, des mini-laiteries, etc., a indiqué Mame Thierno Guèye.

‘’La région de Thiès n’est pas laissée en rade’’ par rapport à ce projet d’envergure nationale, a rassuré M. Guèye. Des dossiers de demande de financement de groupements de femmes thiessois ont été reçus et seront prochainement envoyés au CMS, a-t-il noté.

Entre 2022 et 2023, le projet a mobilisé près de 1,5 milliard de FCFA pour financer 300 projets destinés à plus de 15.000 femmes à travers le pays. Il compte mobiliser, avant la fin de l’année qui coïncide avec le terme du projet, une autre enveloppe de 1,5 milliard, pour porter le tout à 3 milliards FCFA.

ADI/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT / Malick Ndiaye veut faire des transports un moteur de croissance économique

Diamniadio, 12 avr (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrest…