Thiès, 17 nov (APS) – Le gouverneur de la région de Thiès, Oumar Mamadou Baldé,  a esquissé, vendredi, une feuille de route pour le nouveau préfet du département éponyme, Mame Less Cabou, qu’il a installé dans ses nouvelles fonctions.

“Vous héritez d’un département stratégique à l’histoire très riche, aux défis énormes, mais heureusement aux potentialités immenses”, a dit Oumar Mamadou Baldé à l’endroit du nouveau préfet, lors d’une cérémonie d’installation dans l’enceinte de la préfecture de Thiès.

La rencontre solennelle a enregistré la présence des collaborateurs des administrateurs civils, de leurs proches et amis, ainsi que de différentes couches socioprofessionnelles du département.

“Thiès, a insisté le gouverneur, est un département sur lequel les plus hautes autorités fondent beaucoup d’espoir pour booster le développement de notre pays dans les domaines minier, touristique, ferroviaire, aéroportuaire, etc.”

Comme feuille de route, il lui a recommandé d’”avoir le curseur sur le PSE (Plan Sénégal émergent), référent des politiques publiques”,  et de “ne pas occulter le défi sécuritaire et la stabilité” de cette circonscription, tout comme la “parfaite organisation” des prochaines échéances électorales

Il n’a pas manqué de prodiguer au préfet, un conseil inspiré de sa connaissance de ce département dont il a été le préfet il y a 10 ans. “Toute autorité qui vient à Thiès a 90% de chances de réussir, à la seule condition de prêter une oreille attentive (à ses) valeureuses populations”, a-t-il dit, décrivant les Thiéssois comme des “populations conscientes, qui ont le sens de la responsabilité et qui ont en bandoulière la grandeur humaine”.

Précédemment préfet du département de Tambacounda, Mame Less Cabou remplace Moussa Diagne à la tête de la préfecture de Thiès.

Le gouverneur n’a pas tari d’éloges à l’endroit des deux hauts commis de l’Etat, le préfet sortant qu’il a “suivi” depuis longtemps, et celui entrant qu’il a côtoyé pendant quatre ans à Tambacounda où ils ont servi ensemble, jusqu’à leur récente affectation à Thiès.

En Mame Less Cabou il voit un “homme du sérail, un fonctionnaire rompu à la tâche (et) compétent”, qui a “réussi à relever les différents défis qui ont été les siens partout” où il est passé.

“Le nouveau préfet du Thiès, a-t-il informé, est titulaire d’une maîtrise en droit des affaires à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, d’un diplôme d’études approfondies en droit de la santé à l’Ecole doctorale régionale africaine, breveté de l’Ecole nationale d’administration en 2006.”

M. Cabou a été préfet du département de Nioro du Rip (2014-16), préfet de Kaffrine (2016-19) et préfet de Tambacounda de 2019 à 2023. “Ce beau parcours du préfet Mame Less Cabou, sa courtoisie, son humilité, son entregent, mais aussi sa fermeté lorsque nécessaire, dans la gestion des affaires publiques constituent les traits marquants’’  du nouveau responsable de la circonscription départementale de Thiès, a dit le gouverneur.

Il a été élevé en 2021 au grade de chevalier dans l’Ordre national du Lion.

“Je resterai attentif à tous les acteurs, mais dans le respect des lois et règlements”, a promis Mame Less Cabou.

A l’endroit du préfet Moussa Diagne, il a indiqué qu’il pouvait “partir la tête haute” pour tous les projets de l’Etat qu’il a réalisés et ceux en cours d’exécution.

Le préfet sortant, à la tête du département depuis le 20 janvier 2020, s’est réjoui d’un “long compagnonnage franc et fécond”, avec son lot d’“épreuves collectives traversées”, comme la pandémie de covid-19, les élections territoriales, puis législatives, “charriant tant de passion”, les évènements de mars 2021 et juin 2022, dont le département s’est “fièrement sorti”. Ce, en partie grâce à une “classe politique responsable” qui s’est gardée de tout discours haineux.

La question du foncier de Mbour  4 figure sur la liste non exhaustive des défis qu’il avait à relever, a-t-il laissé entendre, en louant le rôle important que le service du cadastre avait joué dans la gestion de ce dossier.

Moussa Diagne a saisi l’occasion pour faire le point sur les projets de l’Etat en cours de mise en œuvre, dans les domaines des infrastructures routières, de l’électrification rurale et de l’accès à l’eau potable.

ADI/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORT / El Hadji Malick Ndiaye remet les clefs de 500 taxis à gaz à 20 GIE

Thiès, 13 juin (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres …