Thiès, 29 nov (APS) – Des journalistes issus des quatre départements de la région de Thiès ont planché, mercredi, sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans l’exercice de leur profession, en guise de contribution aux assises nationales de la presse, conduites par la Coordination des associations de presse (CAP).

La rencontre qui s’est tenue dans la salle de délibérations du conseil départemental de Thiès, a regroupé des journalistes et techniciens des médias venus des trois départements.

Regroupés en commissions, les participants ont listé les problèmes et défis du secteur, tout en formulant des recommandations. Ces difficultés ont pour noms, entre autres : précarité sous toutes ses formes,  méconnaissance des textes régissant le métier,  défaut d’applications des réflexions antérieures sur la pratique du journalisme.

Les acteurs des médias n’ont pas manqué de souligner les “insuffisances“ du Code de la presse face aux préoccupations du secteur.

S’y ajoutent les faibles moyens logistiques tout comme la faible qualité des équipements utilisés par les professionnels des médias, et qui sont parfois obsolètes, inadaptés, s’ils ne sont pas tout simplement inexistants.

Les professionnels des médias regrettent, en outre un “défaut d’équité“ dans la distribution du fonds d’aide à la presse, et une fiscalité jugée “trop lourde“ pour les organes de presse notamment privés.

Les contenus des médias plus particulièrement de l’audiovisuel, n’ont pas échappé à la loupe des hommes et femmes de presse, qui déplorent une “uniformisation des programmes“, au détriment de la qualité.

Ils n’ont pas perdu de vue les questions liées à leur propre sécurité, en évoquant, par exemple, la tension entre la presse et les forces de sécurité, ou encore l’insécurité liée aux reportages nocturnes.

Au nombre des recommandations phares formulées par les assises régionales de la presse thiessoise, figure la nécessité de vulgariser les textes régissant le métier de journaliste, notamment le Code de la presse et la convention collective. Les participants ont proposé que soit assujetti l’octroi du fonds d’aide à la presse au respect de la réglementation en vigueur par les patrons de presse.

La mise sur pied d’un conseil pour garantir le respect de ladite réglementation a aussi été aussi suggérée.

Les participants ont plaidé pour une promotion de la spécialisation des journalistes, du journalisme reporter d’image (JRI),  mais aussi pour la création d’entreprises de presse fortes et viables, la facilitation du financement des médias, ou encore leur accès au data center de Diamniadio.

Ils souhaitent une évaluation du travail de la Commission de la carte nationale de presse, une cartographie du paysage médiatique, ainsi que l’élaboration d’un répertoire des acteurs dudit secteur.  Une autre proposition a été la réinvention de la fiscalité des médias.

Face à un “envahissement des réseaux sociaux“, la presse régionale appelle à une régularisation.

Ils veulent qu’il soit accordé au Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) un “droit de regard“ sur tout ce qui se fait dans les médias, mais  aussi que la personne qui dirige cet organe soit choisie par les journalistes et non nommée par décret.

Une autre recommandation à l’endroit des associations de presse a été de “pousser le gouvernement“ au respect des conclusions qui seront issues de ces assises sectorielles.

Saluant la qualité des interventions, Cheikh Thiam qui représentait le Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (CDEPS) au sein de la délégation de la CAP, venue superviser ces consultations régionales, a annoncé la mise en place d’un “tableau de bord“ pour assurer le suivi des recommandations formulées, lors de cette rencontre.

Le point focal de la Convention des jeunes reporters (CRJS) de la zone Ouest, Chérif Abdoul Aziz Touré s’est dit “satisfait“ de la “participation active et positive“ d’une bonne partie de la presse régionale qui a fait des suggestions “très pertinentes“.

ADI/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…