Thiès, 17 mars (APS) – Cinq élèves de “daara“ (écoles coraniques) ont été récompensés samedi à Thiès, lors du Prix régional de récital du Coran Mor Guèye Sope Nabi, a appris l’APS auprès des organisateurs.

Les lauréats ont reçu des chèques de 500.000 à 4 millions de francs CFA selon l’ordre de mérite. Les trois premiers recevront chacun un terrain de 300 mètres carrés, ont indiqué les organisateurs.

L’élève Abdoul Ahad Lô classé premier a reçu un chèque de 4 millions de FCFA auquel va être ajouté une parcelle de 300 mètres-carrés. Les 20 autres présélectionnés sur une liste de départ de 57 concurrents âgés de 10 à 16 ans, ont reçu des kits de rupture du jeûne.

La rencontre qui a eu lieu à la Promenade des Thiessois a enregistré la présence de personnalités religieuses comme Serigne Sidy Ahmed Sy, fils de feu Serigne Abdoul Aziz Dabakh de Tivaouane et Serigne Khadim Lô Gaydel, un guide religieux mouride de la ville de Thiès. Les foyers religieux de Ndiassane et Thiénaba étaient aussi représentés à cette rencontre.

Des personnalités politiques, comme Papa Amadou Ndiaye, ministre en charge du Développement des Transports ferroviaires et la ministre conseillère en charge de l’Assistance des daara Awa Diop Mbacké étaient aussi de la partie, tout comme le directeur général de Haute autorité du Waqf, Racine Bâ et  Mor Guèye Sope Nabi, le promoteur du concours.

Serigne Khadim Lô Gaydel a salué l’organisation de ce concours  conforme aux principes islamiques de compétition dans le bien. Il a félicité les maîtres coraniques qui ont enseigné le livre saint aux récipiendaires.

Serigne Sidy Ahmed Sy a appelé les foyers religieux à préserver cet héritage qu’est le Coran, seul outil grâce auquel les fondateurs de ces communautés ont pu préserver leurs fidèles de la puissante propagande des colons.

Le DG de la HAW a salué les efforts de l’Etat au profit des “daaras“, à travers le Programme d’appui à la modernisation des daaras modernes (PAMOD). A ce jour, 35 daaras modernes ont été construits sur 64 prévus.

Ce concours qui en est à sa deuxième édition est passé d’un budget de 10 millions l’année dernière à 15millions FCFA cette année.

ADI/AKS

 

 

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT / Maïmouna Dièye s’engage à promouvoir une ‘’vraie politique familiale’’

Dakar, 12 avr (APS) – La ministre de la Famille et des Solidarités, Maïmouna Dièye, …