Dakar, 28 mars (APS)  – Le metteur en scène sénégalais, Mamadou Seyba Traoré, a appelé  à protéger le comédien, le prince de la scène, en le mettant dans de bonnes conditions d’exercice de son métier.

‘’Au-delà des applaudissements, il faut le [comédien] protéger, en le mettant dans de bonnes conditions d’exercice de son métier. Il ne s’agit pas de l’aider, il ne demande qu’à travailler, qu’à remplir sa part du contrat social qui le lie à  chaque citoyen et à la communauté’’, a dit M. Traoré,  dans une déclaration lue par la comédienne Yacine Sané, au théâtre Daniel Sorano, lors de la célébration de la journée mondiale du théâtre, mercredi.

”Il est tout aussi indispensable et urgent, de prendre en compte le comédien, l’alpha et oméga du théâtre”, a-t-il poursuivi, estimant que ” le comédien est le pilier de l’édifice théâtral.’’

”C’est bien lui, l’ être de chair de sang et d’émotion qui nous livre, généreusement ce qu’il a de plus précieux, de plus secret, de plus intime pour nous révéler à nous même. Il n’a d’autre instrument que lui-même, contrairement aux autres artistes’’, a-t-il encore souligné, dans sa déclaration.

Metteur en scène de la pièce théâtrale,  ‘’Les bouts de bois de Dieu’’, Mamadou Seyba Traoré,  s’est réjoui de la célébration  de l’édition  2024 de la  journée mondiale du théâtre, trois jours seulement, après le rendez-vous crucial, de l’élection présidentielle du 24 mars.

DJS/FKS/ADL/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-FRANCE-PATRIMOINE / Patrimoine de Senghor : l’ancien président n’avait pas pris de dispositions sur son héritage, selon Amadou Ly

Dakar, 19 avr (APS) – Le secrétaire général de la fondation Léopold Sédar Senghor, A…