Tambacounda, 19 mars (APS) – Le nombre de primo-votants inscrits sur les listes électorales du département de Tambacounda en vue de l’ élection présidentielle du 24 mars prochain a ”sensiblement augmenté”, a indiqué mardi le président de la Commission électorale départementale autonome (CEDA), Abdoul Khadre Tall.

”Il y a beaucoup de primo-votants inscrits sur les listes électorales. Cette augmentation de primo-votants peut être interprétée par l’engagement de plus en plus remarqué des jeunes, surtout dans les partis politiques”, a expliqué M. Tall, lors d’un entretien accordé à l’APS.

‘’Dans toutes les élections, il y a des primo-votants, c’est-à-dire les jeunes qui viennent d’avoir dix-huit ans au moment de l’élection présidentielle’’, a-t-il expliqué, relevant également un engouement ”réel” des jeunes dans les opérations d’enrôlement des contrôleurs et superviseurs de la CEDA. ‘’Nous avons reçu beaucoup de dossiers de jeunes’’, a-t-il signalé.

Un tour à la préfecture de Tambacounda a permis de rencontrer Salif  Bâ, primo votant et élève en classe de première au lycée Mame Cheikh Mbaye. Il  déclare être venu pour retirer sa carte d’électeur auprès de la commission de distribution.

”Je n’ai jamais voté de ma vie.  C’est pourquoi je me suis inscrit cette année sur les listes électorales pour pouvoir voter à l’élection présidentielle”, a-t-il dit.

‘’Plusieurs de mes camarades se sont déjà inscrits et ont déjà récupéré leur carte d’électeur. L’inscription sur les listes électorales est aussi une occasion pour moi de disposer d’une carte nationale d’identité’’, a expliqué le jeune élève.

Concernant le retrait des cartes d’électeur, le préfet du département de Tambacounda, Alioune Badara Mbengue, a reconnu qu’il se fait ”timidement, malgré l’inscription massive des primo-votants sur les listes électorales”.

Abdoul Khadre Tall, président de la Commission électorale départementale autonome (CEDA) de Tambacounda, précise qu”’à peu près 6000 cartes dorment encore dans les commissions de retrait” du département.

”Mais, nous ne désespérons pas. Nous espérons que ces milliers de jeunes engagés et qui se sont inscrits massivement sur les listes viendront retirer leur carte,  avant le samedi 23 mars, date limite de retrait des cartes’’, déclare-t-il.

BT/AB/SBS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TOURISME / Matam : l’activité touristique plombée par plusieurs facteurs (acteur)

Matam, 19 avr (APS) – Plusieurs facteurs, dont l’avènement de la pandémie de Covid-1…