Tambacounda, 22 juillet (APS) – La Société nationale de gestion intégrée des déchets (SONAGED) a installé dans les grandes artères de la commune de Tambacounda (est) une trentaine de bacs à ordures, notamment dans les zones à forte production de déchets, pour maintenir la ville propre, a indiqué son délégué communal, Daouda Dembélé.

“La trentaine de bacs à ordures reçue de la direction a été déployée dans les zones sensibles de la commune, où il y a une forte production de déchets”, a dit à l’APS M. Dembélé.

”Nous posons dans le cadre de la collecte des ordures de grosses caisses et des bacs, dans les grandes artères des différents quartiers, pour  faciliter l’accès des populations à ces points de collecte. Il y a aussi des camions de ramassage, qui suivent un circuit, pour effectuer la collecte devant les concessions familiales”,  a-t-il ajouté.

M. Dembélé a précisé que cette organisation du dispositif de collecte et de nettoiement entre dans le cadre de la mise en œuvre de la  politique “zéro déchet par terre”, une initiative que l’unité communale de la SONAGED “ne peut réussir sans la collaboration des populations”.

Le délégué communal de la SONAGED a estimé que le nombre de bacs à ordures alloué à Tambacounda “reste très insuffisant”.

“Nous appelons donc les autorités à nous aider à disposer d’un nombre suffisant de bacs (…) estimés autour de 70 à 80 unités. Nous sollicitions une dotation en tricycles pour accéder aux quartiers où nos camions ont des difficultés d’accès”, a plaidé M. Dembélé.

Pour sa part, le responsable de la cartographie du suivi et de l’évaluation de l’unité communale de  la SONAGED , Ibrahima Barry, a expliqué que le traçage des circuits de collecte se fait en prenant l’avis des populations pour mieux lutter contre les dépotoirs anarchiques.

Ibrahima Barry a révélé  que l’unité communale de Tambacounda est à 30 circuits de collecte tracés dans tous les quartiers de la ville en dehors de ceux qui présentent des difficultés d’accès, comme Sarré Guillel ou encore Abattoir.

‘’Quatre camions couvrent chaque jours la ville, soit plus d’une quarantaine de kilomètres parcourue pour ramasser les déchets ménagers dès le matin. Et le soir, un camion passe pour corriger les manquements constatés”, a soutenu M. Barry.

BT/AB/MTN/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-IRAN-DEUIL / Décès de Raïssi : de nombreuses personnalités signent le livre de condoléances à Dakar

Dakar, 22 mai (APS) – De nombreuses personnalités sénégalaises se sont rendues mercr…