Diamniadio, 9 mai (APS) – Le gouvernement sénégalais table, pour la prochaine fête de Tabaski, sur un objectif de 810 000 têtes pour approvisionner le marché national en moutons, dont 260 000 pour la seule région de Dakar, a annoncé mardi Amadou Ba, Premier ministre à l’ouverture mardi d’un conseil interministériel sur la préparation de cette fête musulmane prévue en fin juin.

A l’analyse ‘’des résultats probants enregistrés en termes d’approvisionnement du marché, le Chef de l’Etat a apprécié le travail remarquable accompli par l’ensemble des acteurs lors de l’édition 2022. D’où la reconduction de l’objectif’’, a souligné le Premier ministre également chargé de la gestion du secteur de l’Elevage et des Ressources animales,.

‘’Si chacun de nous, comme dans le passé, joue sa partition dans la mise en œuvre des activités prévues dans le plan d’actions, je ne doute pas un seul instant de l’atteinte de cet objectif d’approvisionnement et ainsi de la réussite totale de l’organisation au grand bonheur des fidèles’’, a déclaré Amadou Bâ à l’ouverture de la réunion.

Celle-ci a vu la présence du ministre des Finances et du Budget, Moustapha Ba, du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Marie Khémesse Ngom Ndiaye, du ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Abdoulaye Saydou Sow, du ministre des Collectivités locales, Mamadou Tall et du ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam. Des représentants d’éleveurs, de l’administration territoriale et divers acteurs du secteur étaient également présents à la rencontre, qui a eu lieu Diamniadio.

Amadou Ba a rappelé que le chef de l’Etat avait demandé à ce que ‘’toutes les dispositions soient prises pour un approvisionnement correct du marché national en moutons de Tabaski’’. L’objectif est, selon lui, de satisfaire la demande des consommateurs en béliers accessibles et répondant aux critères prescrits par la religion musulmane.

En 2022, sur un objectif de 810 000 têtes à l’échelle nationale, les services de l’élevage avaient recensé 901 768 sujets à la veille de la fête de Tabaski.

Aussi, le Premier ministre s’est-il réjoui de ‘’la bonne organisation de l’édition précédente ainsi que du succès qui en a résulté’’, saluant l’ensemble des acteurs pour leur professionnalisme et leur engagement.

Il a cité à cet égard l’administration territoriale, les maires, les services techniques étatiques, les institutions financières, les éleveurs, les opérateurs de Tabaski, les organisations professionnelles d’éleveurs, les organisations de transporteurs, les associations de consommateurs, les provendiers et la presse.

A moins de deux mois de l’Aid El Kebir, il a rappelé ‘’quelques points essentiels pour assurer un bon approvisionnement du marché national’.

Il s’agit notamment de la mobilisation de la production locale qui est relativement importante, la mise à disposition rapide des financements aux opérateurs,  de l’identification et de l’aménagement des sites de vente afin d’offrir aux opérateurs et consommateurs des conditions d’accueil optimales mais également  la facilitation du transport du bétail.

En sa qualité de ministre de l’Elevage et des Ressources animales, depuis  le 18 avril 2023, Amadou Ba a signé la Lettre circulaire portant sur l’assouplissement du contrôle des camions et des véhicules transportant des moutons et l’exonération des droits et taxes sur les moutons de Tabaski.

A la suite du Premier ministre, la Direction de l’élevage a présenté les détails des mesures prises par le gouvernement pour faciliter l’approvisionnement du marché et les statistiques enregistrées  en 2022 ainsi qu’un résumé du plan d’actions pour la préparation de l’édition 2023.

Les discussions ouvertes avec les éleveurs permettront au terme de la rencontre l’identification des problèmes éventuels rencontrés en 2022 et des propositions concrètes pour assurer un approvisionnement correct du marché en moutons de Tabaski afin de satisfaire les besoins des fidèles.

ADL/ASG/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-EVENEMENT / Aux origines de la Ziar générale de Tivaouane, un rendez-vous entre un guide spirituel et ses disciples

Tivaouane  21 avr (APS) – Cinq ans après le décès de son père en 1922, Serigne Babac…