Dakar, 9 mai (APS) – L’Agence française de développement (AFD) a procédé, mardi à Dakar, au lancement officiel de ‘’Choose Africa II’’, une tournée visant à promouvoir un nouvel instrument financier destiné à soutenir l’entrepreneuriat et l’innovation sur le continent africain, a constaté l’APS.

Papa Amadou Sarr, directeur exécutif de l’AFD en charge de la mobilisation et des partenaires financiers a notamment lancé la tournée officielle du programme en collaboration avec la Banque publique d’investissement (BPI) dans le cadre de la promotion de l’initiative dénommée ‘’Choose Africa II’’.

‘’Nous sommes aujourd’hui ici à Dakar pour le lancement officiel d’un programme qu’on appelle choose Africa II qui doit nous conduire dans une dizaine de pays africains’’, a-t-il souligné en s’adressant à des journalistes.

L’étape sénégalaise de cette tournée (du 8 au 9 mai), est articulée autour de rencontres avec des officiels et décideurs avec l’objectif de préparer un sommet consacré au Nouveau pacte financier’’ prévu en juin et auquel l’AFD est associée de près.

Le programme financé à hauteur de 3,5 milliards d’Euros prévoit de mettre en place un guichet permettant d’accompagner les petites et moyennes entreprises (PME), a rappelé M. Sarr en insistant sur le fait que l’objectif était de renforcer les partenariats entre les secteurs privés français et africain

‘’On met en place des systèmes de financement en prêt souverain où c’est l’Etat qui les rétrocède aux structures d’accompagnement des entrepreneurs. Il peut s’agir de banques d’investissement ou de PME’’, a-t-il précisé.

Il a signalé que le projet était la continuation du programme ‘’Choose Africa I’’ qui avait été lancé en 2018 au Sénégal par le ministre français de l’Economie et des finances, Bruno Le Maire’’.

Le responsable de l’AFD a fait savoir que les financements allaient de 1000 à 5 millions d’Euros suivant la taille des entreprises bénéficiaires.

Papa Amadou Sarr a assuré que cette initiative traduisait la volonté du gouvernement français de mettre la jeunesse, les femmes, les entrepreneurs, le secteur privé, la société civile au cœur des relations franco-africaines.

Outre le Sénégal, la tournée va conduire la mission de l’AFD et de BFI au Togo, au Bénin, à la Côte d’Ivoire, au Kenya, à l’Angola, en RDC, au Congo, au Ghana et au Cameroun, a dit M. Sarr non sans rappeler que la diaspora africaine de France était concernée par le programme.

Les initiateurs de cette tournée veulent terminer leur périple d’ici au 22 et 23 juin afin de pour pouvoir lancer cette nouvelle dynamique entrepreneuriale.

CS/AKS

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-MIGRATION-DIVERS / Saint-Louis : 57 candidats à l’émigration irrégulière interpellés par la Marine nationale

Saint-Louis, 20 juil (APS) – Une patrouille terrestre de la Base navale nord de la M…