Dakar, 26 avr (APS) – Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a encouragé les belligérants au Soudan, à respecter le cessez-le-feu de 72 heures négocié par les États-Unis et à se mettre d’accord sur une cessation définitive des hostilités.

‘’Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a encouragé les belligérants au Soudan, à respecter le cessez-le-feu de 72 heures négocié par les États-Unis et à se mettre d’accord sur une cessation définitive des hostilités’’, a rapporté, ONU info, le site d’information des Nations unies.

Le chef de l’ONU a en marge d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation au Soudan averti sur les risques de  propagation de l’instabilité dans d’autres pays de la région où la situation sécuritaire et humanitaire est encore fragile..

‘’Ce conflit allume une mèche qui pourrait exploser au-delà des frontières, causant d’immenses souffrances pendant des années et retardant le développement de plusieurs décennies’’, a prévenu Antonio Guterres non sans appeler les deux parties à cesser immédiatement les combats, ”un conflit qui ne sera pas et ne doit pas être résolu sur le champ de bataille’’.

‘’Les parties au conflit doivent respecter le cessez-le-feu de 72 heures négocié par les États-Unis et se rencontrer pour établir une cessation définitive des hostilités’’, a-t-il insisté.

AMN/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans International

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / L’ANC annonce un accord avec d’autres partis pour gouverner l’Afrique du Sud

Dakar, 13 juin (APS) – Le Congrès national africain (ANC), au pouvoir en Afrique du Sud de…