Dakar, 4 mai (APS) – La direction générale de la nouvelle Société nationale de gestion des ordures  (SONAGED), dans le cadre de  sa politique de régularisation du statut de son personnel, a embauché 956 agents de propreté journaliers, a indiqué, jeudi,  son secrétaire général, Ousseynou Kâ.

‘’La direction générale de la SONAGED a embauché 956 agents de propreté journaliers’’, a révélé M. Kâ, en s’entretenant avec des journalistes dans le cadre d’une  cérémonie de commémoration de la fête internationale du travail organisée par les syndicats du secteur du nettoiement au Centre international du commerce extérieur (CICES), à Dakar.

Il a signalé que ‘’dans le cadre de sa politique sociale d’habitats,  la direction générale va octroyer à ses agents de propreté, en majorité des femmes, 187 parcelles”. Il a aussi indiqué qu”’il y a une augmentation effective [des salaires] pour l’ensemble des travailleurs’’.

Lancée officiellement le 22 décembre 2022, la nouvelle direction s’évertue à ‘’rendre attractifs’’ les métiers du secteur du nettoiement en améliorant les conditions de travail de son personnel, a-t-il souligné.

Elle a pu, selon lui, en peu de temps créer ‘’les conditions d’attraction’’ des jeunes diplômés du supérieur pour le métier du nettoiement. ‘’Les travailleurs du nettoiement étaient stigmatisés. Aujourd’hui, nous recevons des étudiants diplômés en licence ou en master, intéressés par les métiers du nettoiement’’, a-t-il déclaré.

‘’Cela veut dire qu’il n’y a plus de complexe à être agent de propreté. On  a permis à des jeunes d’avoir leurs moyens de subsistance en travaillant pour eux et pour le pays’’, a-t-il ajouté. Il a réaffirmé l’engagement de la direction générale à poursuivre cette politique d’’’accompagnement des travailleurs’’.

Le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs du nettoiement, Madani Sy, a félicité la direction générale pour ‘’cette révolution en cours dans le secteur du nettoiement’’.

‘’Les gens avaient le complexe de travailler dans le secteur du nettoiement. Mais, maintenant, les travailleurs assument avec fierté leur métier au vu et au su de tout le monde. Etre agent de propreté est devenu un métier valorisant pour beaucoup de jeunes diplômés, de femmes et d’hommes’’, a-t-il avoué.

Il a expliqué que les travailleurs sont attirés par la valorisation des métiers du nettoiement, l’existence d’un plan de carrière mais aussi par la mise en place d’une convention collective du secteur du nettoiement.

Il a magnifié les nombreux acquis obtenus grâce au ‘’dialogue social’’ existant entre la direction et le personnel de la SONAGED.

Toutefois, M. Sy appelle la direction à revoir à la hausse les salaires ”compte tenu du coût de vie élevé au Sénégal et à élargir la prise en charge médicale à presque 15. 000  agents de propreté sur l’étendue du territoire.’’

Venu assister à cette journée, le président du Conseil d’administration de la SONAGED, Talla Cissé, a promis aux syndicalistes d’étudier avec la direction les revendications des travailleurs. ‘’La direction générale  et le Conseil d’administration travaillent à améliorer la grille salariale des travailleurs du nettoiement d’ici le 1er mai 2024’’, a-t-il ajouté.

M. Cissé a félicité les travailleurs pour leur dévouement au travail qui, selon lui,  a contribué aussi à rendre attractifs les métiers du secteur de nettoiement.

AB/ASG/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans environnement

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / A Banjul, Bassirou Diomaye Faye ”sera accueilli comme il se doit”, assure un officiel gambien

De l’envoyé spécial de l’APS, Abdou Kogne Sall Banjul, 19 avr (APS) – Le chef …