Dakar, 24 avr (APS) – Le milieu de terrain sénégalais de Sheffield United, Ilimane Ndiaye, n’en finit plus de briller en Championship (2e division anglaise). Il ajoute à ses belles performances une place dans l’équipe type de la saison.

Arrivé dans ce club anglais en 2019, Ndiaye, âgé de 24 ans, est en train de réaliser l’une des meilleures saisons de sa carrière. Ses belles performances auront fortement contribué à la deuxième place de son club à deux journées de la fin du championnat, synonyme d’une montée en Premier League, la saison prochaine.

Auteur, cette année, de 14 buts et de neuf passes décisives contre sept buts et deux passes décisives, l’année dernière, le natif de Rouen (France) confirme tout le potentiel détecté chez lui par l’ancien international de football El Hadji Ousseynou Diouf.

L’attaquant des Lions (1998-2015) saluait déjà les performances de son cadet et compatriote, Ilimane, qu’il jugeait prometteur pour l’‘’avenir du football sénégalais’’.

‘’Je lui demande de garder les pieds sur terre et de bien travailler comme il a l’habitude de le faire’’, disait, dans une interview, le double lauréat du Ballon d’or africain.

Justement, Ilimane Ndiaye, passionné de football et de dribbles depuis sa tendre enfance, n’a depuis lors dans sa ligne de mire que le travail. ‘’De 4 à 19 ans, j’ai été formé par mon père. Je n’ai jamais senti de pression de sa part. Mais il avait compris dès mes quatre ans que je ne vivais que par le foot’’, a-t-il dit au journal français L’Equipe.

Réputé pour ses beaux dribbles réussis, le numéro 29 de Sheffield est inspiré dans sa créativité avec le ballon par ses idoles brésiliens Ronaldinho, Ronaldo et Rivaldo, mais surtout par un père chorégraphe qui n’hésitait pas à partager son art pour inspirer la technique balle au pied de cette graine de star.

L’objectif de signer un contrat pro, ni le père ni le fils ne l’ont jamais perdu de vue. Pas même lorsqu’un jour, un recruteur a dit à son père : ‘’Il ne sera jamais footballeur pro.’’ Ou même lorsqu’il ne trouvait toujours pas de centre de formation à 18 ans.

‘’Moi, je n’ai jamais envisagé l’échec’’, dit-il avec conviction dans le journal français.

La persévérance et le travail finissant toujours par payer, c’est à l’âge de 19 ans que le milieu offensif sera repéré par Sheffield United ‘’dans un tournoi qui réunit les meilleurs joueurs universitaires’’. Au bout, un contrat pro avec les moins de 23 ans quand ni Ilimane Ndiaye ni Abdoulaye, son père, ne l’attendaient quasiment plus.

‘’Je fais mon premier match pro avec Sheffield en mars 2021 et même pas deux ans plus tard, je me retrouve à jouer la Coupe du monde. C’était fou’’, a-t-il déclaré.

La chance ayant souri à la famille Ndiaye, c’est autour de l’équipe nationale de convoquer le joueur le 4 juin 2022, contre le Bénin en match de qualification pour la Coupe d’Afrique des nations 2024. Le Sénégal s’était imposé, 3-0.

Même s’il n’avait pas caché son rêve d’évoluer sous les couleurs de l’Olympique de Marseille (Ligue 1, France), c’est pourtant une dizaine de clubs de Premier League qui s’intéressent au milieu de terrain dont le contrat avec Sheffield prendra fin en juin 2024.

SK/ASG/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Sport

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-JO / JO 2024 : le village olympique ouvert aux athlètes

Dakar, 18 juil(APS) – Le village olympique a officiellement ouvert ses portes aux at…