Pikine, 11 avr (APS) – La salle de conférence de l’Arène nationale à Pikine (banlieue de Dakar), abrite ce mardi, une session de renforcement de capacités sur le traitement de l’information sur l’assainissement, à l’intention des journalistes et techniciens des médias, a constaté l’APS.

Le préfet du département de Pikine Mamadou Moustapha Ndiaye et le directeur général de l’ONAS (Office national de l’Assainissement du Sénégal), Mamadou Mamour Diallo ont co-présidé l’ouverture de cette rencontre.

Cette session de renforcement de capacités des acteurs des médias et autres acteurs dure une journée. Elle est organisée par le Cadre de  réflexion et d’action des journalistes sur l’hygiène, l’eau et l’Assainissement (CRAJHEA) et son partenaire International Budget Partnership (IBP).

‘’Ces questions d’Assainissement nous intéressent au plus haut point. Je voudrais saluer cette idée lumineuse du cadre (CRAJHEA) d’avoir bien voulu armer ses membres pour jouer un rôle de premier plan dans la vulgarisation des questions d’Assainissement’’, a déclaré le préfet de Pikine.

Il a relevé que ‘’ces questions sont au cœur des préoccupations des populations, au centre des politiques publiques et même érigées en priorité par le gouvernement’’.

L’autorité administrative a assuré qu’il s’agira de ‘’préserver” les ouvrages ‘’en sensibilisant les populations qui sont des acteurs et partenaires dans la lutte contre les inondations (dans la banlieue de Dakar)’’.

‘’Nous sommes ouverts. Nous sommes disposés à aller avec ce cadre (CRAJHEA) sur le terrain en vue d’une meilleure prise en charge des questions d’inondations et d’assainissement dans la banlieue de Dakar’’, a dit Djibril Badiane, représentant de l’ONG IBP.

Il a fait part de l’engagement d’International Budget Partnership à participer aux efforts des pouvoirs publics et ses partenaires sur ces questions d’Assainissement et de lutte contre les inondations.

Les acteurs des médias veulent être aux côtés des pouvoirs publics et des partenaires pour travailler à arriver à un meilleur cadre de vie, en sensibilisant les populations pour adopter les bons comportement notamment dans la préservation des ouvrages de drainage des eaux’’, a soutenu pour sa part, Moussa Thiam, coordonnateur du CRAJHEA.

Correspondant de la radio privée Sud Fm, dans la banlieue de Dakar, M. Thiam a assuré que sa structure va descendre sur le terrain pour ‘’voir, constater ce qui se passe, alerter s’il le faut, mais surtout sensibiliser les populations sur le sens de la préservation des ouvrages” en place par l’Etat et ses partenaires.

SG/OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Société

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-DIVERS / Dahra : un enfant de 12 ans perd la vie dans un accident

Dahra Djolof, 18 juil (APS) – Un enfant âgé de 12 ans a perdu la vie, mercredi, dans…