Sédhiou, 29 nov (APS) – Le projet ”voix et leadership des femmes (VLF- Sénégal)” a organisé, mercredi à Sédhiou, une sensibilisation sur la participation politique des femmes et sur la loi sur la parité en perspective de l’élection présidentielle de février 2024.

‘‘ (…) En tant que projet qui travaille sur les droits des femmes, nous avons décidé de contribuer à la prise de conscience des femmes sur leur participation politique en vue de l’élection présidentielle prochaine”, a expliqué la cheffe du projet ”voix et leadership des femmes (VLF- Sénégal)”, Oumy khalthoum Sarr.

Elle s’exprimait en marge d’un atelier sur le renforcement de la participation politique des femmes et des jeunes filles dans les départements de Goudomp, Bounkiling et Sédhiou et la mise en place de mécanismes départementaux de veille et d’alerte sur la parité.

Cette rencontre, a-t-elle indiqué, vise à contribuer à la prise de conscience des femmes pour leur permettre de faire des choix utiles lors des prochaines élections.

Elle a invité les femmes à exiger des candidats déclarés des offres programmatiques sur leurs droits.

Mme Sarr a par ailleurs appelé à une ”élection inclusive, libre et transparente” où ”le jeu démocratique est garanti” avec une participation des femmes. “Les acteurs politiques doivent prêcher la bonne parole pour une élection apaisée”, a-t-elle plaidé.

Elle a invité les femmes et les acteurs sociaux à se mobiliser pour qu’il n’y ait pas de violences électorales, soulignant que les femmes paient ”le plus lourd tribut” durant ces violences.

Selon elle, les femmes ont un travail à faire dans leurs localités respectives pour vulgariser les connaissances acquises lors de cet atelier en vue d’un changement de comportement.

Aïda Fall, présidente régionale du Conseil sénégalais des femmes de Ziguinchor (COSEF), a annoncé la mise en place d’un réseau d’alerte et de veille sur la parité dans les trois départements de la région de Sédhiou.

“Les 72h d’activités que nous avons menées dans les départements de Goudomp, Bounkiling et Sédhiou nous ont permis de mettre en place des comités d’alerte et de veille. Ceci pour mettre des garde-fous afin que l’application de la loi sur la parité soit une réalité dans ces localités”, a-t-elle déclaré.

MS/OID/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / Les dirigeants de la Cedeao félicitent Macky Sall pour ses réalisations en faveur du développement

Dakar, 26 fév (APS) – Les dirigeants de la Cedeao, réunis en session extraordinaire, samed…