Sédhiou, 26 juin (APS)- A quelques jours de la fête de Tabaski, au marché central de Sédhiou (Sud) les prix de la pomme de terre et de l’oignon restent très élevés avec une augmentation de 100 francs sur le kilogramme de l’oignon et de 200 francs pour la pomme de terre, a constaté un reporter de l’APS sur place.

Cette année, le prix de l’oignon est passé de 700 à 800 FCFA le kilogramme, pour la pomme de terre de 700 à 900 CFA à  cause d’une forte tension sur ces denrées de première consommation à l’approche de la fête de la Tabaski.

”Il y’a un manque de pomme de terre et d’oignon. C’est ce qui explique cette cherté des prix de ces produits quasiment introuvables actuellement sur le marché”, a confié la commerçante Yacine Diallo.

Venue faire ses achats au niveau du marché central, Diarry Mané a estimé que ”les prix des denrées sont trop chers”, manifestant un sentiment de ”frustration” en cette période difficile.

Elle a invité les autorités compétentes à ”régler le plus vite possible cette question de cherté des denrées pour soulager les ménages”.

Le chef de service régional de commerce, Ibrahima Ngom a confirmé cette cherté des prix sur le marché du fait du manque de ces denrées ces derniers jours sur le marché. “Il y a un problème de conservation. Les produits sont vite périssables”, a expliqué M. Ngom pour justifier la rareté et la cherté de certains produits.

“Le problème est lié à la conservation de ces denrées alimentaires périssables (…) les opérateurs préfèrent attendre les dernières jours pour approvisionner le marché en oignon et pomme de terre afin d’ éviter des pertes”, a-t-il souligné.

Le chef de service régional du commerce de Sédhiou a aussi pointé du doigt la distance “qui est l’un des facteurs de cette pénurie” des produits qui proviennent de Ngomène, une localité de la zone des Niayes dans la région de Thiès.

“Nous espérons que la région sera approvisionnée en pommes de terre et en oignons car les acteurs sont à pied d’œuvre pour régler cette situation” a rassuré M. Ngom.

Il a indiqué que ”les agents du service régional du commerce sont chaque jour sur le terrain pour assurer la surveillance et la sécurité pour mieux protéger les consommateurs et les produits à consommer”.

OB/ADL/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EUROPE-COOPERATION / UE : le président Faye veut un partenariat ‘’repensé, rénové et fécondé par une vision partagée’’

Dakar, 23 avr (APS) – Le président Bassirou Diomaye Faye a fait part lundi de sa volonté d…