Sédhiou, 24 mai (APS) – Soixante-dix jeunes de la région de Sédhiou (sud) ont été formés aux techniques de conduite, d’entretien et de réparation des tracteurs agricoles par l’Office national de la formation professionnelle (ONFP) lors d’une session qui s’est achevée jeudi, au Centre professionnel des artisans ruraux (CPAR) de Sédhiou, a appris l’APS.

Cette formation a été organisée en partenariat avec le Programme d’appui au programme national d’investissement agricole (PAPSEN) et le Programme agricole Italie-Sénégal (PAIS), avec comme objectif d’optimiser l’utilisation des matériels agricoles dans la région de Sédhiou.

‘’Ces jeunes bénéficiaires ont exprimé le besoin d’être formés pour faire face à la saison des pluies et pour mieux gérer les tracteurs agricoles’’, a déclaré Mamadou Saliou Diallo, chef de mission et chargé de la mise en œuvre des programmes de l’ONFP.

S’exprimant lors de la cérémonie de clôture de la session de formation, il a souligné l’importance de renforcer les compétences des jeunes dans la conduite, l’entretien et la réparation des tracteurs.

‘’Cette formation contribuera à faciliter la manipulation et l’entretien des engins agricoles, garantissant ainsi l’optimisation des matériels’’, a-t-il assuré.

Aimé Joseph Djiba, coordinateur du PAPSEN-PAIS, s’est félicité du déroulement de la formation. Il a noté que sur les ‘’dix tracteurs agricoles’’ mis à la disposition des paysans depuis 2019, ‘’cinq sont actuellement en panne’’.

‘’Face à cette situation, il est opportun d’outiller certains jeunes à la conduite et à l’entretien, tandis que d’autres se sont spécialisés dans la réparation des machines agricoles’’, a-t-il expliqué.

Selon M. Djiba, ‘’les connaissances acquises par les jeunes au cours de cette formation leur permettront de bien gérer les tracteurs agricoles dans les villages, en assurant leur durabilité grâce à des techniques de vérification et d’entretien appropriées’’.

Il a estimé qu’il s’agit ‘’d’une excellente initiative qui contribue à renforcer les compétences des jeunes et à promouvoir l’agriculture durable dans la région de Sédhiou’’.

Pape Lamine Diaité, l’un des bénéficiaires de la formation, s’est dit satisfait de l’action du PAPSEN-PAIS et de l’ONFP. ‘’Les nouvelles connaissances acquises nous permettront de mieux gérer nous-mêmes les tracteurs agricoles dans les villages, sans faire appel à d’autres services’’, a-t-il déclaré.

Il a souligné que le formateur a abordé plusieurs aspects essentiels portant notamment sur la vérification préalable des niveaux d’huile, de carburant et d’eau.

‘’Cette étape préventive permet d’éviter les pannes inattendues. Le formateur a également insisté sur la manière de conduire un tracteur en toute sécurité, en tenant compte des obstacles tels que les terrains accidentés, les arbres et les autres véhicules’’, a-t-il ajouté.

Ayant bien assimilé la formation, M. Diaité a retenu que ‘’la durabilité des engins agricoles dépend également du respect d’un plan d’entretien régulier, incluant le nettoyage, la lubrification, le remplacement des pièces usées et la surveillance des performances’’.

”En appliquant ces techniques, nous pourrons non seulement optimiser l’utilisation des tracteurs agricoles, mais aussi contribuer à une meilleure productivité agricole dans la région de Sédhiou”, a-t-il reconnu.

OB/ASB/ABB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-FISCALITE / Les nouvelles autorités invitées à élargir l’assiette fiscale pour collecter davantage de recettes (expert)

Saly, 22 juin (APS) – Le président de la section fiscale de l’Ordre national d…