Thilogne (Matam), 13 juin (APS) – La Coalition de participation citoyenne (CPC) du Bosséa vise à ”informer, sensibiliser et accompagner les communautés pour le respect de leurs droits sociaux” afin de ”bénéficier des retombées de l’activité minière”, a appris l’APS.

‘’La Coalition de participation citoyenne est l’interface entre les sociétés minières, l’Etat, les collectivités territoriales et les populations. Elle a pour rôle de sensibiliser, informer et accompagner les communautés pour le respect de leurs droits sociaux et bénéficier des retombées de l’activité minière’’, a dit Ousmane Bâ, le point focal de l’ONG 3D dans la région de Matam.

M. Bâ intervenait au terme de la cérémonie de clôture d’un atelier de partage sur la gouvernance minière démarrée jeudi à Matam.

La Coalition de participation citoyenne (CPC) du Bosséa a été installée dans les quatre communes qui composent cette province du Fouta, à savoir Thilogne, Dabia, Oréfondé et Agnam, dans la région de Matam.

Pendant près d’une semaine, l’ONG 3D a tenu des ateliers de partage sur la gouvernance minière avec le nouveau programme de l’USAID Traces dans différentes localités du département de Matam et de Kanel.

‘’Nous avons tenu des activités à Matam, à Hounaré pour les populations de Ndendory et de Horkodiéré avant de terminer, mardi par Thilogne avec des participants venus des trois autres communes’’, a-t-il expliqué.

Selon lui, plusieurs sujets ont été évoqués lors de ces rencontres, notamment l’importance des fonds issus de l’exploitation minière pour le développement des collectivités.

AT/OID/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT-ADMINISTRATION / Bassirou Diomaye Faye insiste sur les principes du ”Jub, Jubal, Jubanti” afin de bâtir une Administration performante

Dakar, 17 avr (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a insist…