Dakar, 12 juil (APS) – L’ONG Save The Children a lancé le projet ”Wallu talibé yi” en vue de réduire la mendicité des enfants talibés mais aussi promouvoir l’implication communautaire et le changement de comportement, a constaté l’APS.

‘’On cible 100 mille talibés qui mendient dont à peu près 30 mille sur Dakar et nos études montrent que ces enfants mendient entre deux à quatre heures par jour.  Ce  qui est énorme’’, a déploré  la directrice pays de Save The Children, Emilie Fernandez.

Selon elle, ce projet financé par l’USAID, à hauteur d’ 1 milliard 300 millions de francs Cfa, fait suite à un autre projet déroulé à Dakar suite à l’incendie qui avait coûté la vie à 9 talibés à la Médina (quartier de Dakar) en 2013.

‘’Dakar a été ciblée mais aussi, la région de Kolda parce que  d’après une étude de base, Kolda est la plus grande région pourvoyeuse d’enfants talibés’’, a fait observer Mme Fernandez.

A l’en croire, Save The Children veut s’adresser aux deux communes de Kolda pour maintenir les enfants dans les communautés. L’organisation veut aussi réussir à avoir une ‘’gestion communautaire’’ des  daaras pour pouvoir maintenir et protéger les enfants dans les communautés d’origine.

D’après la directrice pays au Sénégal, ”42% du montant récolté par les talibés servent à financer les maîtres coraniques”.

‘’C’est un caractère d’exploitation économique sur lequel on veut revenir à travers ce projet puisqu’on vise aussi le renforcement de la gestion communautaire pour qu’il y ait des activités génératrices de revenus au niveau local’’, a-t-elle souligné.

A cet effet, a-t-elle précisé, ”la campagne se fera avec l’aide des communautés, du secteur privé et des collectivités territoriales qui peuvent appuyer le fonctionnement des  daaras pour permettre une prise en charge  holistique es besoins des enfants talibés”.

D’après Mme  Fernandez, ”cette campagne de changement de comportements ne peut se faire sans l’aide des maitres coraniques considérés comme influenceurs”.

Pour sa part Babacar Mbengue, maire de Hann Bel Air,  a fait noter que ‘’toutes les réalités locales doivent être prises en charge par les collectivités locales et l’enseignement coranique est une compétence transférée’’.

A ce propos, a-t-il  informé, le ministère de l’Education a affecté un personnel technique composé  d’arabisants. ‘’C’est pour vous dire toute l’importance qu’il faut accorder à ces enfants talibés pour un accompagnement’’, a souhaité le maire.

”Nous sommes rassurés par ce partenariat car il nous permet de pouvoir jouer un rôle de ce point de vue et donner les mêmes chances aux enfants a toujours été le souci de la Commune de Hann Bel Air”, a déclaré Babacar Mbengue.

Le maire de La Médina, conseiller à la présidence  de la République, par ailleurs coordonnateur  des communes bénéficiaires de ce projet, Bamba Fall, a informé que  depuis l’incendie au cours duquel des talibés ont perdu la vie, l’Etat a mis les moyens pour réduire la mendicité des enfants talibés.

‘’Le projet permet aux daaras d’avoir une assistance et il faut encourager les maîtres coraniques et ndéyou daara (marraines) pour que le projet soit un succès’”  a plaidé le maire de la commune de La Médina.

Dans le même temps, Seynabou Diallo Mbaye, directrice  adjointe du bureau gouvernance et paix de l’USAID, a insisté sur le fait que ce projet assure  ”la durabilité et représente une étape significative” dans la lutte contre la mendicité forcée des enfants.

‘’Les collectivités locales sont proches des populations et c’est une porte d’entrée qui permet d’atteindre de manière plus efficace l’ensemble des initiatives que sont les associations de maitres coraniques, les ndéyou daaras et les relais communautaires’’, a indiqué Mme Mbaye.

Mouhamed Diao, un enfant talibé habitant Diamaguene Sicap Mbao, a plaidé ”pour que ces enfants aient les mêmes droits et les mêmes chances que tous ceux de leur âge.

Le maire de la commune de Diamaguene Sicap Mbao Cheikh Aliou Beye ainsi que Cheikh Oumar Ndiaye représentant du ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection des enfants ont également pris part à cette cérémonie. qui s’est déroulée  à la mairie de Hann Bel Air.

MFD/SBS/OID

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EUROPE-COOPERATION / UE : le président Faye veut un partenariat ‘’repensé, rénové et fécondé par une vision partagée’’

Dakar, 23 avr (APS) – Le président Bassirou Diomaye Faye a fait part lundi de sa volonté d…