Des parties prenantes du secteur extractif, des membres de la société civile et des entreprises ont pris part vendredi à Saly (Mbour Ouest), à un atelier d’échanges autour des perspectives du secteur extractif à la suite de la COP28, a constaté l’APS. ”Cette rencontre s’inscrit dans la poursuite des discussions abordées lors de la cop 28. Cette cop était un moment privilégié pour discuter des questions liées à la transition énergétique“, a souligné Thaddé Adiouma Seck, membre du comité national ITIE. Selon lui, ”la nouvelle norme ITIE de 2023 impose aux Etats, dans le cadre des rapports ITIE de décrire leurs engagements en matière de transition énergétique et leurs politiques de réduction des émissions de gaz à effets de serre“.

MT/

Dans la même rubrique
Charger plus dans APS TV

Voir aussi...

VIDEO / JO Paris 2024 : Amadou Dia Ba analyse les chances des athlètes sénégalais