Saint-Louis, 29 fév (APS) – La communauté des Ahmadiya (Pakistan) prévoit d’ériger un complexe islamique et d’autres infrastructures au quartier Ngalèlle, à Saint-Louis (nord), a affirmé un de ses missionnaires au Sénégal, Anas Ahmad.

”Notre ambition est de construire un complexe islamique comprenant une école coranique et une bibliothèque”, a dit M. Ahmad lors d’une rencontre avec les membres du Collectif des résidents et habitants de Ngalèlle 2000.

Cette communauté avait fait part ces derniers jours de son souhait d’ériger un tel complexe au sein d’une mosquée construite récemment dans ce nouveau site d’habitations situé à la périphérie du quartier Ngalèlle.

Le missionnaire avait saisi le promoteur de cette mosquée Mohamed Sakho, chargé du culte à la commune de Saint-Louis, afin de se rapprocher du collectif. Il assure que ”les cours y seront dispensés en priorité pour les enfants de Ngalèlle 2000, seront gratuits ainsi que les soins que dispensera le centre de santé prévu” dans ce cadre.

Il souligne que ”cette communauté compte près de 150 enseignants à travers le Sénégal et est présente partout en Afrique, dans le seul objectif de contribuer au développement de la religion musulmane”.

Au nom du collectif, Mamadou Mbodj a remercié le promoteur de la mosquée pour son entregent dans le but de rendre ce lieu de culte fonctionnel. Il a invité les missionnaires pakistanais à se rapprocher de l’imam ratib de Saint-Louis, Cheikh Ahmed Tidiane Diallo, qui habite le quartier.

Présent à la rencontre, ce dernier n’a formulé aucune objection quant à l’éventualité d’un partenariat avec cette communauté pakistanaise.

”Vous venez nous offrir la chance de nous retrouver dans ce lieu de culte et de pouvoir éduquer nos enfants suivant les préceptes de l’Islam”, s’est réjoui Imam Diallo.

Les deux parties ont promis de se retrouver très bientôt pour finaliser le partenariat. Les missionnaires pakistanais reviendront en compagnie de leur émir installé à Dakar.

AMD/ASG/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TOURISME / Matam : l’activité touristique plombée par plusieurs facteurs (acteur)

Matam, 19 avr (APS) – Plusieurs facteurs, dont l’avènement de la pandémie de Covid-1…