Saint-Louis, 29 fév (APS) – Le ciné-club Aminata Fall, lancé mercredi à Saint-Louis (nord), se veut un “espace de diffusion et d’apprentissage” pour les amoureux du septième art, a déclaré Amina Awa Niang, la présidente du Collectif cinéma de Saint-Louis “Écran du fleuve”.

‘’Ce ciné-club sera un espace de diffusion, d’apprentissage, d’échange mais également de collaboration pour tous ceux qui sont amoureux du septième art mais également qui aimeraient s’initier dans ces métiers du cinéma et de l’audiovisuel à Saint-Louis’’, a-t-elle déclaré.

La jeune réalisatrice et productrice s’entretenait avec des journalistes en marge de la cérémonie de lancement du ciné-club Aminata Fall en hommage à la défunte comédienne et chanteuse de jazz de la ville tricentenaire.

‘’Comment redynamiser le secteur du cinéma et de l’audiovisuel à Saint-Louis’’, était le thème de la table ronde organisée lors de cette cérémonie.

La présidente du collectif cinéma de Saint-Louis “Ecran du fleuve”, a indiqué que la défunte ‘’Aminata Fall était une figure emblématique à la fois du cinéma et de la musique sénégalaise et africaine de manière générale’’.

Amina Awa Niang estime qu’il va falloir miser sur la formation pour redynamiser le secteur cinématographique.

‘´Pour le redynamiser, il faut avoir des gens qui peuvent porter ce secteur. Donc, il faut beaucoup miser sur la formation. Il va falloir créer des formations alternatives pour ces jeunes qui veulent faire du cinéma’’, a-t-elle dit.

C’est dans ce cadre même que ce collectif a été mis en place pour permettre aux jeunes qui ont envie de faire du cinéma, de raconter des histoires, d’avoir des dispositifs, a-t-elle poursuivi.

Aujourd’hui, le cinéma commence à redevenir un secteur important pour le pays, relève-t-elle, invitant ainsi les autorités à soutenir ce collectif.

En marge de cette cérémonie de lancement, un film-documentaire consacré à Aminata Fall a été projeté. Celui-ci retrace un peu le parcours de cette ‘’emblématique’’ dame.

Après la première projection cinématographique à Saint-Louis, en 1908, et l’apparition du premier ciné-club dans les années 70, le collectif s’engage à raviver l’esprit cinématographique et audiovisuel de la ville en lançant ce premier ciné-club contemporain, indique un document parcouru par l’APS.

CGD/AMD/ASB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE / Les nouvelles autorités invitées à veiller au bon fonctionnement des centres d’hémodialyse

Louga, 13 avr (APS) – Le Mouvement national des insuffisants rénaux du Sénégal a, par la v…