Saint-Louis, 14 déc (APS) – La ville de Saint-Louis (nord) abrite depuis mardi le vernissage d’une exposition consacrée à “trois villes en mouvement’ sur le fleuve Sénégal, dans le cadre du programme de “Maîtrise et adaptation des villes intermédiaires” (MAVIL), a constaté l’APS.

Cette exposition va se poursuivre jusqu’au 31 décembre prochain, précisent ses initiateurs.

‘’L’exposition Bakel [Sénégal], Kayes [Mali] et Kaédi [Mauritanie], des villes en mouvement sur le fleuve Sénégal, a pour ambition de restituer et d’illustrer les dynamiques et les mécanismes de la tradition urbaine au Sahel tels qu’ils sont ressortis lors de cette démarche prospective originale’´,  indique un document transmis à l’APS.

En longeant les méandres du fleuve Sénégal, en déambulant dans les ruelles et les friches de Kayes, Bakel ou Kaédi, le spectateur est ainsi invité à partager le quotidien de ses riverains, acteurs et témoins de territoires en mouvement et à questionner avec eux leur devenir, ajoute le même document au sujet de cette exposition.

Lancé en 2020, pour une durée de dix ans, le programme MAVIL a pour objectif d’accompagner les acteurs des villes de la moyenne vallée du fleuve Sénégal à connaître et à maîtriser les enjeux de leurs territoires, entre autres.

CGD/AMD/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / A la Une, le dialogue national et les premières annonces du chef de l’Etat

Dakar, 27 fev (APS) – L’ouverture du dialogue national censé sortir le Sénégal de l’impass…