Saint-Louis, 4 déc (APS) – Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, a annoncé, lundi, la construction d’un deuxième pont pour désenclaver la Langue de Barbarie, espérant sa réalisation dans les années à venir.

‘’Saint-Louis a besoin d’un deuxième pont. C’est l’appel solennel que je lance à l’endroit de Monsieur le président de la République qui, d’abord, effectivement a donné son accord pour la réalisation de ce deuxième pont’´, a-t-il lancé.

Il s’exprimait en marge de la cérémonie consacrée à l’ouverture du pont Moustapha Malick Gaye. Il espère que ce projet fera partie des projets du Plan d’actions prioritaires (PAP3) du Plan Sénégal émergent, le référentiel des politiques publiques (PSE).

Il a signalé que l’AGEROUTE, l’Agence des travaux et de gestion des routes, ‘’est en train de travailler avec des partenaires, pour que ce deuxième pont puisse se réaliser dans les meilleurs délais’’.

Il estime que ‘’cela va complètement changer et permettre de s’adapter par rapport au développement économique fulgurant de la ville de Saint-Louis’’.

Ce pont sera érigé à hauteur du lycée Charles De Gaulle et permettra de renforcer le désenclavement de l’île de Saint-Louis.

Il a expliqué que l’exploitation prochaine du gaz au Sénégal, notamment à Saint-Louis, doit plus que jamais être accompagnée de projets structurants, à l’image de ce futur pont qui va participer au désenclavement de la Langue de Barbarie.

‘’Comme vous le savez, à Saint-Louis, le gaz va apporter beaucoup plus d’économie. L’activité autour du gaz va créer beaucoup d’investissements, donc créera aussi de la richesse au niveau, non seulement du Sénégal, mais aussi au niveau de la ville de Saint-Louis’’, a-t-il fait valoir.

Selon lui, ‘’cela doit impérativement s’accompagner par des projets structurants, dont le deuxième pont que nous attendons vraiment impatiemment. Et donc, je suis sûr qu’il se réalisera d’ici deux ou trois ans’’, a-t-il notamment dit.

Il a également annoncé la reprise prochaine des travaux de rénovation de la place Baya [ex-place Faidherbe] mais également le démarrage des travaux de l’avenue Macky Sall.

La ville de Saint-Louis, ancienne capitale de l’Afrique occidentale française (AOF), est également connue pour le pont Faidherbe, l’unique point de passage vers l’île.

CGD/AMD§ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-COLLECTIVITES-DESENCLAVEMENT / Un officiel plaide pour un désenclavement du Cayor des profondeurs

Kelle (Thiès), 5 mars (APS) – Le contrôleur financier à la présidence de la République Ous…