Saint-Louis, 31 mars (APS) – L’Abbé Louis Gomis, curé de la Paroisse Notre Dame de Lourdes de Saint-Louis (nord), est revenu, dimanche, sur l’importance de la fête de la résurrection, un évènement qui, selon lui, marque la victoire de la vie sur la mort.

”La solennité pascale est la plus grande et la plus importante fête chrétienne. Nous célébrons la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ. C’est la victoire de la vie sur la mort’’, a-t-il déclaré dans un entretien exclusif avec l’APS.

Selon lui, ”Dieu qui nous a créé, a voulu nous faire un cadeau, c’est le don de la vie, la vie véritable qui est la vie éternelle”. Pour ”nous montrer ce qu’il a prévu de nous donner, ajoute-t-il, Il nous a envoyé son fils Jésus-Christ”.

Le curé de la Paroisse Notre Dame de Lourdes estime que Jésus ”a montré le chemin du retour dans la maison de Dieu”.

”Le Seigneur Jésus-Christ nous a montré le chemin pour revenir dans la maison de Dieu, notre père. Parce que nous avons perdu notre dignité de fils de Dieu, d’enfant de Dieu qui nous a créé à son image, à sa ressemblance quand nous sommes tombés dans le péché”, a-t-il expliqué.

Et donc, poursuit-il, ”pour nous libérer de la servitude du péché, de cette aliénation là, le Seigneur est venu donc se donner à nous”, rappelant que dans l’histoire, ”le peuple de Dieu était en esclavage en Égypte”.

”Et maintenant le Seigneur est venu donner un sens nouveau à cette Pâques juive qui est sa propre Pâques durant laquelle on ne fait plus sacrifice d’animaux mais c’est lui-même qui s’offre en sacrifice. Cette fois-ci non pas pour nous libérer de l’esclavage de la terre, de la souffrance des hommes mais du péché qui nous fait perdre notre consécration à Dieu, notre ressemblance et image de Dieu”, a-t-il expliqué.

                          Le temps du carême

Pour réaliser tout cela, ajoute le curé, ”nous avons repris pendant 40 jours de jeûne et de prière qui est le temps du carême que nous avons commencé depuis le mercredi des cendres”.

”Quand nous avons reçu la cendre qui montre que de la poussière donc Dieu nous a créés, nous a donné le souffle de vie et nous retournerons à la poussière pour maintenant arriver dans le royaume de Dieu, dans la vie éternelle, au paradis où nous avons la vie avec lui pour toujours”,  a t-il dit.

Le carême s’est terminé donc avec la semaine sainte que ”nous venons de célébrer et qui culmine avec l’événement de Pâques où nous retrouvons maintenant la victoire pour chanter Alleluia”, a souligné le religieux.

”Désormais, soutient-il, le Seigneur a vaincu la mort, il nous a donné la vie. Et nous sommes purifiés et pardonnés de tous nos péchés”.

”Nous pouvons maintenant réaliser parfaitement notre vocation de baptiser c’est-à-dire travailler à ce que le règne de Dieu arrive sur terre comme il est au ciel”, a-t-il fait savoir.

                            La célébration de la fête de Pâques

La fête de Pâques, selon Gomis, se célèbre d’abord la veille avec la célébration de la lumière. ”On allume un feu en dehors de l’église, on bénit ce feu-là et de ce feu, on allume le Serge pascal qui montre que nous sortons des ténèbres pour rentrer dans la lumière”, a t-il expliqué.

C’est pourquoi, ajoute-t-il, durant cette messe, ”on va célébrer le renouvellement des promesses de baptême mais aussi on va crier de joie pour maintenant après une relecture de tous les événements de notre vie à partir de l’éclairage de la parole de Dieu avec l’ancien testament et le nouveau testament, en ce moment-là nous chantons notre reconnaissance à Dieu, en le louant soulignant que la célébration de cette merveille-là va continuer jusqu’à la Pentecôte”.

L’Abbé Louis Gomis a invité les chrétiens à persévérer sur le chemin de la sainteté.

CGD/AMD/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE / Les nouvelles autorités invitées à veiller au bon fonctionnement des centres d’hémodialyse

Louga, 13 avr (APS) – Le Mouvement national des insuffisants rénaux du Sénégal a, par la v…