Saint-Louis, 29 nov (APS) – Le projet ”fracture numérique pour le développement de l’agriculture en Afrique” a été clôturé ce mercredi à Saint-Louis au cours d’un atelier initié par le Centre international de recherche agricole français (CIRAD) et l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA), a constaté l’APS.

A cette occasion, Serena Ferrari, chercheure au CIRAD a relevé plusieurs fractures notées dans le secteur agricole au bénin, en Côte d’ivoire et au Sénégal où son organisme en collaboration avec l’ISRA a mené une étude pendant deux ans.

 

‘’Il y a fractures concernant le numérique, il y a des décalages entre zones enclavées et zones urbaines, entre générations mais aussi entre riches et moins nantis ainsi qu’une fracture entre genre (hommes et femmes)’’, a dit la chercheuse interpellée par des journalistes en marge d’un atelier de clôture du projet Fracture Agri qui avait comme cible ces trois pays précités durant deux ans.

Ce projet a permis de réfléchir sur des recommandations politiques qui pourraient être faites pour le développement de ce secteur, a expliqué Mme Ferrari.

 

Pour atténuer ces inégalités, elle estime que le numérique devrait être perçu maintenant comme un service de base comme l’éducation ou la santé et traité à sa juste mesure.

Il s’agit notamment de mettre l’information au service des producteurs en l’adaptant à leurs réalités, dit-elle.

Moussa Dieng, directeur par intérim du centre de recherche agricole de Saint-Louis a noté les avantages que pourrait tirer ce secteur agricole en général et de l’élevage en particulier du numérique.

‘’Autant pour la vente du mouton de Tabaski que pour avoir des informations sur les prix, le numérique peut être très utile’’, a dit M. Dieng

Cette étude qui était axée sur le maraîchage, le cacao et le lait a été déroulé au Sénégal dans la zone de Richard-Toll pour des raisons de disponibilité des moyens et de son ouverture aux nouvelles technologies par rapport aux zones plus enclavées du département de Dagana.

AMD/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Macky Sall : ‘’S’il n’y a pas de consensus, je vais demander au Conseil constitutionnel de désigner mon successeur’’

Diamniadio, 26 fév (APS) – Le président de la République a déclaré, lundi, à Diamnia…