Saint-Louis, 13 mai (APS) – Deux cents malades de la cataracte ont été opérés au centre de santé Ousmane Ngom de Saint-Louis le week-end dernier, annonce un communiqué de l’ONG kowaïtienne Direct Aid Sociéty à l’origine de cette activité.

Ce camp gratuit de chirurgie de la cataracte s’est tenu sous la direction de médecins ophtalmologistes, parmi lesquels des praticiens de l’hôpital régional. Il est organisé en collaboration avec le ministère de la Santé et de l’Action sociale. Ce département est lié aux organisateurs par un protocole, dans le cadre de la lutte contre la cécité dont la cataracte est la première cause au Sénégal.

”Nous avons mis en place un plan stratégique avec les autorités sanitaires du pays, notamment le programme national pour la promotion de la santé oculaire au Sénégal pour l’organisation de camps et mini-camps dans les régions et les départements pour la prise en charge des patients de la cataracte”, a affirmé Mohamed Ahmed Sneiba, le directeur général de Direct Aid Society.

“Nous savons que généralement la cataracte est liée à l’âge. C’est pourquoi nous organisons ces camps’’, a-t-il ajouté.

Il a rappelé que l’ONG koweïtienne a réalisé l’année dernière 12 mille opérations. Cette année, elle espère ‘’dépasser 12 mille opérations à travers le Sénégal’’, a-t-il souligné, rappelant que l’objectif vise à ‘’lutter contre la cécité et la cataracte en particulier”.

Le Dr Abdoulaye Ba, ophtalmologiste à l’hôpital régional de Saint Louis, déclare que “pour la première journée’’, 71 malades ont été opérés.

Parmi les personnes opérées, certaines ont plus de 60 ans voire 70 ans, tandis que d’autres sont des jeunes. ‘’Certains ont subi des traumatismes, c’est ce que l’on appelle les cataractes post traumatiques”, a-t-il signalé.

”Cette zone est caractérisée par le fait que la population est vieillissante, ce qui justifie le taux de cataracte sénile, c’est-à-dire la cataracte qui survient à partir de 60 ans. Donc, les jeunes qui viennent là-bas souffrent le plus souvent de traumatismes oculaires.”

Le week-end prochain, l’équipe se rendra à Ngoumba Guéoul avant d’aller à Ndioum (Podor) et Kounghueul (Kaffrine).

AMD/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MINES / Contenu local : 40 femmes du Bosséa formées à la teinture et à la saponification

Thilogne, 17 mai (APS) – Le Forum civil a formé une quarantaine de femmes issues des…