Tambacounda, 13 mai (APS)  -Le ministre de l’Agriculture de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire, Aly Ngouille Ndiaye a procédé samedi au lancement des travaux d’aménagement de 260 hectares de terre dans la vallée de Dialokoto pour développer la riziculture et les cultures de décrues dans la région de Tambaounda, a constaté l’APS.

Cette action entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet ”Tiers Sud Beydaaré”, initié par l’Etat du Sénégal en collaboration avec l’Union européenne et l’Agence française de développement (AFD). Le projet lancé en 2017 a démarré ses actions concrètes sur le terrain à partir de 2019.

‘’Nous somme venus lancer les travaux d’aménagement de la vallée de Dialokoto, qui porte  sur 260 hectares. Il s’agit de permettre aux populations de pouvoir accéder à des terres aménagées et pratiquer de façon plus efficiente la riziculture et la culture d’autres spéculations, notamment le maïs pendant les périodes de décrue’’, a souligné Aly Ngouille Ndiaye.

Il a assuré qu’un tel aménagement allait permettre d’améliorer la production de riz dans le cadre des actions entreprises par l’Etat pour garantir la souveraineté alimentaire. C’est ainsi qu’a-t-il souligné qu’il est envisagé d’aménager d’autres espaces aussi aussi bien dans les bas-fonds que dans la zone du delta.

Le ministre de l’Agriculture a également dans le même temps évoqué les contraintes à surmonter afin de permettre aux populations de Dialokoto de disposer d’assez de terres  pour pratiquer convenablement l’agriculture.

‘’Nous avons lancé depuis l’année dernière, une série d’aménagements de vallées et de bas-fond dans le cadre du projet Tiers Sud Beydaaré’’, a pour sa part dit le directeur de la Société de développement agricole et industriel (SODAGRI), Alpha Bocar Baldé.

 

Il a signalé qu’à la fin des travaux de réalisation des ouvrages, la riziculture pourra être pratiquée en saison hivernale et la culture de décrue sur les rives du fleuve Gouloubou, dans la région de Tambacounda. ”Ces aménagements vont permettre d’exploiter tous les potentiels de rendement de la zone.

BT/AKS

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Le Sénégal pourrait avoir accès à 230 milliards de FCFA vers la mi-juillet (FMI)

Dakar, 19 juin (APS) – Le chef de la Mission du FMI au Sénégal, Edouard Gemayel, a a…