Richard-Toll, 5 fév (APS) – Des acteurs culturels du département de Richard-Toll, dans la région de Saint-Louis (nord), ont invité les autorités à valoriser davantage les terres agricoles du Waalo, une des solutions, selon eux, pour lutter contre l’émigration irrégulière en créant plus d’emplois.

”Les autorités doivent orienter leurs politiques vers l’agriculture en exploitant plus de terres, créant plus d’emplois pour les jeunes pour mettre fin à la vague d’émigration clandestine dont nous faisons face depuis quelques années”,  a dit Ndèye Ndiambatt Diop, coordinatrice du festival de mode” la nuit du Waalo”.

Elle intervenait lors d’une conférence organisée ce week-end sur le thème : “émigration clandestine, causes, conséquences et solutions”, dans le cadre du festival de mode ”La nuit du Walo”, lancé vendredi dernier.

”Le Waalo regorge d’un potentiel énorme de ressources humaines. Donc, l’exploitation de ces terres, peut être une des solutions, pour créer plus d’emplois dans notre pays en général et dans la zone nord en particulier”, a dit de son côté Ndiack Maal, un des conférenciers.

”La jeunesse doit être également orientée vers la formation et l’apprentissage professionnel pour avoir plus de qualification dans les métiers professionnels. Le but est de mettre fin aux départs des jeunes vers l’Europe”, a ajouté M. Maal.

Pour sa part, Ousseynou Ba, membre du comité d’organisation, a appelé les autorités à créer plus d’emplois pour les jeunes, à les pousser vers plus de responsabilités afin qu’ils ne périssent pas ”péniblement dans les eaux”.

Lancé, vendredi, le festival de mode ”La nuit du Waalo” a pris fin, dimanche, par des visites guidées sur des sites historiques de Ndatté Yalla, au village de Nder et la ”Folie” du baron Roger.

OG/AMD/FKS/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-LITERRATURE / Semaine du Livre : un café littéraire au profit des élèves de Louga

Louga, 2  mars (APS) – Un café littéraire dédié aux élèves a été initié au centre cu…