Ziguinchor, 9 fév (APS) – Le calme est revenu progressivement à Ziguinchor, vendredi soir, après des échauffourées entre jeunes opposés au report de l’élection présidentielle et les forces de l’ordre.

La police a dispersé à coups de grenades lacrymogènes des tentatives de rassemblements contre le report annoncé de l’élection présidentielle du 25 février.

Des routes sont devenues impraticables à cause des barrages dressés par les jeunes. Plusieurs commerces ont été fermés.

À 19 heures, la circulation a repris sur quelques artères de la villes tandis que des commerces ont rouvert.

Des heurts ont éclaté, vendredi, à l’issue de la grande prière à Dakar et dans d’autres localités du pays après que les forces de l’ordre ont dispersé de nombreux jeunes qui tentaient de manifester contre le report annoncé de l’élection présidentielle du 25 février.

Ces appels à manifester ont été lancés depuis deux jours à travers les réseaux sociaux. 

Les manifestants ont brûlé des pneus et bloqué plusieurs artères de la capitale. Les forces de police ont riposté par des jets de grenades lacrymogènes.

MNF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…