Dakar, 6 fev (APS) – Le groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (majorité) a voté la proposition de loi portant report de l’élection présidentielle au 15 décembre 2024 pour ‘’éviter une crise institutionnelle de grande ampleur’’ au Sénégal, a affirmé, mardi, son président, Abdou Mbow.

L’existence de dysfonctionnements dans le processus électoral a amené le groupe parlementaire de la mouvance présidentielle a voté la proposition de loi, a indiqué M. Mbow.

Lors d’une conférence de presse, entouré de plusieurs députés BBY, il a cité les soupçons de corruption et de conflits d’intérêt sur deux membres du Conseil Constitutionnel après l’invalidation de la candidature de Karim Wade, la découverte de la double nationalité de la candidate de Rose Wardini, les contestations sur les contrôles des parrainages, entre autres.

Selon lui, ‘’le groupe parlementaire BBY avait le souci d’éclairer le peuple sénégalais sur ces questions’’.

Abdou Mbow estime que les conditions d’une élection ‘’présidentielle, libre et transparente’’ n’étaient pas réunies, ce qui a amené le groupe parlementaire BBY a voté le report du scrutin au 15 décembre 2024.

Il a souligné que si le président Macky Sall ‘’voulait prolonger son mandat, il n’allait pas réitérer sa volonté de ne pas se présenter’’ à l’élection présidentielle.

 PD/OID                                                                                                                                                                

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENERGIE / Le MCA-Sénégal II signe un contrat avec deux entreprises pour électrifier 370 villages

Dakar, 2 mars (APS) – Le MCA-Sénégal II annonce avoir signé avec les entreprises Cegelec e…