Dakar, 20 juil (APS) – La direction de la réglementation du ministère du Tourisme et des Loisirs a procédé, jeudi, à la remise officielle de cartes professionnelles à 33 guides touristiques, une cérémonie qui entre dans le cadre de l’assainissement du secteur, selon les autorités.

‘’Cette carte professionnelle couronne un parcours pour ces récipiendaires mais également leur permet d’exercer en toute légalité leur profession”, a souligné Diène Ndiaye, le directeur de cabinet du ministre du Tourisme et des Loisirs.

Alors qu’ils étaient 170 candidats au départ, seuls 33 d’entre eux ont réussi au test, à travers une sélection ‘’rigoureuse’’.

A l’issue de ce test, les candidats ont bénéficié d’une formation accélérée de quatre mois et deux semaines de pratique à l’Ecole nationale de formation hôtelière et touristique Cheikh Amala Sy, où s’est déroulée la cérémonie.

‘’Le guide touristique a pour mission d’assumer et d’assurer un rôle d’ambassadeur de la destination et constitue une pièce maîtresse dans le séjour des touristes au Sénégal’’, a souligné M. Ndiaye.

Il a expliqué que la mission principale du guide est d’accompagner le touriste dans les excursions et visites en lui fournissant des informations et explications ‘’objectives’’ sur les produits et potentialités touristiques du pays.

‘’Fortes de cela, les autorités en ont fait une profession réglementée et soumise à autorisation préalable au Sénégal, conformément aux dispositions du décret N°2004-1098 du 04 août 2004’’, a indiqué Diène Ndiaye. Il estime qu’il faut continuer à structurer ce maillon et permettre aux pratiquants d’exercer en toute légalité.

‘’On va les accompagner aussi bien dans la formation, le recyclage mais également à devenir même des entrepreneurs touristiques’’, a promis le directeur de cabinet du ministre du Tourisme et des Loisirs.

‘’Le guide étant l’ambassadeur, on lui pose des questions qui peuvent être susceptibles d’être posées par les touristes et il se défend’’, a expliqué Philippe Ndiaga Ba, directeur de la réglementation du tourisme au ministère du Tourisme et des Loisirs.

Il a expliqué que la commission nationale est composée de 12 à 14 membres et que les candidats guides sont interrogés pendant trois jours, sur toutes les activités qui touchent au tourisme.

Cette cérémonie ”consacre l’effort de jeunes sénégalais qui ont décidé d’embrasser le métier de guidage’’, a-t-il indiqué, ajoutant que par le passé quiconque pouvait être guide.

‘’Avant guidait qui voulait, mais comme c’est un métier tellement sensible, nous comptons travailler d’arrache-pied avec la police touristique qui est notre bras armé et qui nous aide vraiment à assainir le secteur’’, a-t-il assuré.

‘’Donc, à partir d’aujourd’hui, nous lançons un appel à toutes les personnes qui sont dans le métier et qui n’ont pas la carte de s’approcher de la direction de la réglementation touristique et de faire en sorte de disposer de la carte pour pouvoir travailler’’, a soutenu M. Ba.

Monique Diatta fait partie des nouveaux bénéficiaires de la carte professionnelle. ‘’Le tourisme m’a toujours intéressé, mais grâce à cette formation j’ai appris’’, a t-elle dit.

‘’Durant la formation, on a eu à découvrir beaucoup de choses qu’on ignorait concernant la faune et la flore par exemple et les cours de secourisme qui nous ont permis d’apprendre les premiers secours’’, a-t-elle révélé.

Elle estime que les guides touristiques doivent “vendre la destination Sénégal”, car étant des ambassadeurs.

‘’Les guides touristiques sont un maillon important dans le monde du tourisme, ils reflètent l’image du pays. Donc, nous leur conseillons de se former davantage’’, déclaré Mountaga Hanne, président de l’association des guides touristiques du Sénégal.

MFD/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT-ADMINISTRATION / Bassirou Diomaye Faye insiste sur les principes du ”Jub, Jubal, Jubanti” afin de bâtir une Administration performante

Dakar, 17 avr (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a insist…