Mbour 31 déc (APS)- Le candidat de l’Union sacrée du Sénégal (opposition) à l’élection présidentielle du 25 février, Ousmane Kane, recalé au parrainage par le Conseil constitutionnel, a dénoncé samedi à Mbour (Thiès, Ouest), les “voies de recours limitées”, des candidats dont les dossiers ont été rejetés à ce niveau de la course pour la magistrature suprême.

”Je continue de dénoncer le manque de transparence, les manipulations du système électoral et les voies de recours limitées qui pourraient remettre en cause l’intégrité et la crédibilité du processus qui doit conduire à l’élections présidentielle de Février 2024”, a-t-il  dit lors d’une conférence de presse faisant suite au rejet de sa candidature par le Conseil constitutionnel.

”Le 26 Décembre, en lieu et place des 44.000 parrainages requis par la loi, le Mouvement Union Sacrée a déposé avec documents à l’appui, 61.000 parrainages. La Commission de contrôle des parrainages a émis un reçu pour 53.000 parrainages seulement“, a-t-il affirmé.

”La différence enregistrée de 8.000 parrainages arbitrairement déduits de notre total est en elle-même sujette à contestations“, estime, dès lors, Ousmane Kane.

Il a ajouté que son mouvement a “bel et bien déposé sa caution auprès de la Caisse de dépôt et de consignations“, contrairement à ce qui se dit dans des médias.

”Le 20 décembre, nous avons déposé un chèque de caution de 30 millions (FCFA) auprès de la Caisse de dépôts et de consignations qui, le 21 décembre, a issu la quittance ici disponible pour consultation, certifiant ainsi la disponibilité et l’immobilisation de ces fonds auprès d’une banque de la place“, a-t-il précisé encore.

De ce fait, il s’engage à ”continuer de se battre pour que le système électoral sénégalais retrouve son lustre d’antan“.

 

DOB/ADI/AKS

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ALLEMAGNE-COMMERCE / Médina Baye : un objectif de 2000 cantines visé par un programme de modernisation des sites de commerce

Kaolack, 3 mars (APS) – Un programme de modernisation des sites de commerce de Médina Baye…