Aéré Lao (nord), 29 oct. (APS) – L’une des raisons d’être de l’Association pour le développement d’Aéré Lao (ADAL), dans le département de Podor (nord),est de ‘’promouvoir la santé’’ dans cette commune dont sont originaires ses membres qui sont basés en France, a expliqué Aissata Kébé ,cheffe du projet des journées médicales d’Aéré Lao.

Elle s’exprimait en marge desdits journées médicales dont la deuxième édition a démarré vendredi dernier.

‘’C’est important pour nous de revenir ici parce que le socle de notre association est Aéré Lao, d’où nous sommes originaires’’, a-t-elle insisté en marge desdits journées médicales.

Elle a indiqué que ‘’l’ADAL a fait le constat que les besoins en matière de santé restent encore énormes’’ dans cette commune, l’une des plus grandes du département de Podor.

La localité étant très éloignée des grands centres hospitaliers dans cette partie du pays, organiser de telles initiatives est une nécessité, a-t-elle fait valoir. Elle signale que l’ADAL ‘’sensibilise les enfants nés en France pour s’intéresser davantage au développement du pays, à leurs origines et en particulier à Aéré Lao et environs’’.

‘’L’affluence monstre notée chaque jour, de l’aube jusqu’au soir, est la preuve que des soins de qualité constituent un immense besoin dans la zone’’, a-t-elle fait observer.

‘’Entre vendredi et samedi, en deux jours seulement, nous avons remis 2400 fiches de consultation. Aujourd’hui dimanche, dernier jour, nous sommes en rupture de fiches’’, a souligné la logisticienne du projet des journées médicales d’Aéré Lao, Maimouna Bâ.

A charrette, à dos d’âne, à pied, en voiture, les populations ont recouru à toute sorte de moyens de transport pour rallier le site dédié aux consultations afin de bénéficier des soins et des médicaments offerts gratuitement.

‘’Nous remercions le ministère de la Santé qui a permis à des agents des hôpitaux du public, de l’UFR santé de l’UGB de participer à cette grande œuvre sociale. Mais, nous saluons l’élan de générosité de plusieurs Françaises et Français qui ont fait le déplacement dans des conditions climatiques difficiles’’, a magnifié Aissata Kébé.

Plus 80 professionnels de la santé de plusieurs spécialités participent à ces journées médicales, dont la deuxième édition a été lancée vendredi, au centre de santé d’Aéré Lao, pris d’assaut par des centaines de personnes venues de tous les coins du département de Podor et même de la région de Matam.

AHD/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-ASSAINISSEMENT / Tabaski : la SONAGED décuple ses moyens pour le nettoiement à Thiès, Mbour et Tivaouane

Thiès, 18 juin (APS) – La Société nationale de gestion des déchets (SONAGED) a décup…