Dakar, 8 mars (APS) – Le Bureau Afrique subsaharienne de Reporters sans frontières (RSF) propose aux candidats en lice pour la prochaine élection présidentielle au Sénégal dix points dont la mise en œuvre dans leur offre programmatique devrait aider à lutter contre ”l’insécurité grandissante des journalistes, les stratégies de désinformation et de propagande”, en insistant sur la nécessité pour le futur président de la République de faire voter et promulguer la loi sur l’accès à l’information d’intérêt public.

”La presse sénégalaise vit ses années les plus sombres depuis 2021 avec des arrestations de journalistes, des suspensions de médias, des blocages d’accès au réseau Internet, etc.”, a d’emblée déploré un communiqué de RSF, reçu, vendredi, à l’APS.

Il invite le futur président de la République du Sénégal à ”procéder, sans délai, à des réformes majeures pour que le Sénégal redevienne un exemple et un promoteur de la liberté de la presse dans la région”.

RSF déclare qu”’en l’état actuel du droit”, il faut assurer ”qu’aucun journaliste ne soit privé de sa liberté pour l’exercice de son métier”.

Outre la nécessité de garantir l’indépendance du service public de l’information, Reporters sans frontières évoque aussi une ”meilleure gouvernance de la publicité dans l’espace médiatique”, à travers un organe de régulation ”doté de vrais pouvoirs de contrôle”. 

Le futur président de la République est aussi invité à mettre en place une ”régulation des plateformes numériques conformes aux propositions du Partenariat pour l’information et la démocratie” dont le Sénégal est signataire. 

RSF veut également un ”dispositif national de sécurité des journalistes et de formation des forces de sécurité à la protection des reporters qui couvrent les manifestations”.

L’ONG en charge de la défense des journalistes et la promotion de la liberté de la presse encourage toutefois les médias à s’engager pour ”la qualité” en se faisant certifier par Journalism trust initiative (JTI), quitte à ce que cette certification soit intégrée dans ”les critères d’attribution des aides publiques aux médias”.

SMD/ASB/ASG/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DEVELOPPEMENT / Réunions de Printemps : Dakar réarffime sa volonté de “compter d’abord sur ses propres moyens”

Dakar, 21 avr (APS) – Le Sénégal a mis à profit les réunions de Printemps 2024 du FM…