Dakar, 5 déc (APS) – La direction de la formation et de la communication (DFC) de la Direction générale des élections (DGE) a déroulé une session de formation à l’intention des mandataires des candidats à l’élection présidentielle du 25 février prochain, pour les aider à bien préparer les dossiers de candidature et à les déposer au Conseil constitutionnel, a constaté l’APS, mardi, à Dakar.

‘’Nous avons dispensé cette formation aux mandataires des partis politiques et des coalitions de partis pour les aider à constituer leur dossier de candidature’’, a dit le directeur de la formation et de la communication de la DGE, Birame Sène.

La DFC a jugé nécessaire de dispenser cette formation aux mandataires des candidats, car elle estime que ‘’la constitution d’un dossier de candidature est parfois complexe’’, a expliqué M. Sène aux journalistes.

‘’C’était nécessaire’’ de leur offrir cette formation avant le dépôt des dossiers de candidature prévu du 11 au 26 décembre, a-t-il souligné.

Éviter les erreurs 

Cette formation était l’occasion d’‘’expliquer aux mandataires des partis politiques et des coalitions de partis politiques, aux entités regroupant des personnes indépendantes également, la démarche à suivre pour bien constituer leur dossier de candidature et le déposer tranquillement au Conseil constitutionnel’’, a précisé M. Sène.

Selon lui, il s’agissait de bien les informer des dispositions du code électoral, celles qui sont relatives au parrainage des candidats notamment.

M. Sène espère que la formation leur permettra d’éviter les erreurs de nature à empêcher la recevabilité des dossiers de candidature.

Selon lui, la DGE s’est basée sur une décision du Conseil constitutionnel du 24 novembre dernier, qui fixe les règles de dépôt des dossiers de candidature devant ladite institution.

Cette décision concerne les missions de la commission chargée du contrôle des dossiers de parrainage et le contrôle proprement dit des dossiers de candidature.

Selon le directeur de la formation et de la communication de la DGE, plusieurs questions ont été abordées lors de la formation. Par exemple, le tirage au sort auquel le Conseil constitutionnel va procéder pour le dépôt des dossiers de candidature. ‘’C’est à l’issue de ce tirage au sort que le contrôle des parrainages va s’effectuer.’’

La DGE va dispenser d’autres formations relatives à la présidentielle du 25 février aux journalistes et aux militants de la société civile, a dit Birame Sène.

‘’Nous sommes très satisfaits’’

Des mandataires de candidats ont salué l’initiative prise par le ministère de l’Intérieur et la DGE de les former aux règles qui encadrent la préparation du scrutin, le dépôt des candidatures surtout.

‘’C’est un moment très utile et instructif’’, a dit Mamadou Bodian, le représentant du candidat Babacar Diop, le leader des Forces démocratiques du Sénégal (FDS/Les Guelwaars) et maire de Thiès (ouest).

‘’Les documents partagés par la DGE nous aideront à affiner la constitution des dossiers de candidature’’, a-t-il ajouté.

Modou Diop, un candidat indépendant venu suivre la formation, s’est réjoui de la formation reçue de la DGE. ‘’Nous sommes très heureux de cet atelier de formation sur la constitution des dossiers de candidature. Il nous permettra de bien ficeler nos candidatures.’’

Le professeur Mouhamadou Mounirou Sy, mandataire du candidat Mahammed Dionne, considère le moment passé avec les experts de la DGE comme ‘’une opportunité’’. ‘’Nous sommes très satisfaits’’, a-t-il dit.

M. Sy ajoute avoir pris note des indications relatives au dépôt des dossiers de candidature, à la désignation des mandataires, aux pièces constitutives du dossier de candidature, au tirage au sort en vue de l’ordre de passage des candidats pour le dépôt des dossiers au Conseil constitutionnel, etc.

CS/ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT-SOCIAL / Richard-Toll: d’anciens sportifs offrent des kits alimentaires à des familles démunies

Richard-Toll, 4 mars ( APS) – Une association d’anciens sportifs dénommée R…