Dakar, 5 jan (APS) – Les candidats Bougane Guèye, Amadou Ly et Thierno Alassane Sall ont été autorisés par la commission de contrôle des parrainages à corriger les parrains collectés pour leur dossier de candidature à l’élection présidentielle du 25 février, a-t-on appris vendredi de leurs mandataires.

L’homme d’affaires et opposant, à la tête du groupe médiatique DMedia, doit surtout corriger des parrains récoltés dans six régions du pays, selon son représentant, Mamadou Guèye.

Le député Thierno Alassane Sall, leader de la République des valeurs (opposition), aura notamment à ‘’régulariser au moins 14.000 doublons’’ pour obtenir de la commission de contrôle la validation de ses parrains, a-t-on appris de son mandataire, Makhète Fandégué Niang.

Amadou Ly doit également corriger ses parrains.

Pour diverses raisons, la commission de contrôle des parrainages a invalidé les parrains de Babacar Ndiaye, d’Ibou Taimiya Sylla, d’Aïssatou Mbodj, dite Aïda, de Momar Ndao, de Mamadou Dièye, dit Capitaine Dièye, d’Ibrahima Cissokho et de Mansour Ndiaye.

Elle a fait de même pour les parrains collectés pour la candidature de l’avocat Moussa Diop, de l’universitaire Amsatou Sow Sidibé et d’Issa Kanouté.

La commission a bouclé le contrôle des parrainages des 93 candidats ayant déposé leur dossier de déclaration de candidature au Conseil constitutionnel.

Vendredi 12 janvier, elle publiera la liste des candidats ayant obtenu des parrains conformes à la loi.

Huit jours plus tard, le 20 janvier, le Conseil constitutionnel va rendre publique la liste des candidatures jugées recevables.

La campagne en vue du scrutin présidentiel du 25 février va démarrer le 4 février.

CS/ESF/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-JAPON-EDUCATION / Un don de quarante-six millions pour la réhabilitation de l’école élémentaire Pikine 17

Dakar, 4 mars (APS) – L’ambassadeur du Japon au Sénégal, Izawa Osamu a signé, lundi, avec …