Podor, 24 nov (APS) – La nouvelle réforme sur l’exploitation de l’eau en milieu rural, avec la création de la Sénégalaise de l’Eau-Rurale  (SDE-R) a été au centre du Comité départemental de développement (CDD) présidé par le préfet Matar Diop.

”Le chef de l’Etat en engageant la réforme de l’hydraulique depuis 2014 avait pour souci de prendre en charge les difficultés dans la fourniture de l’eau”, a déclaré le préfet de Podor en ouvrant la séance.

Après les présentations des objectifs et stratégies, certains participants ont exprimé leurs craintes relativement aux personnels qui étaient employés par les ASUFOR, le tarif de l’eau, l’abreuvement du cheptel.

Les réponses du directeur général de la SDE-R, Mor Diop et du secrétaire général de l’Office des forages ruraux, Lamine Kâ, ont donné les assurances aux nombreux participants qui disent, être impatients de voir enfin la réforme démarrer, pour disposer suffisamment d’eau de qualité.

”Désormais, c’est notre société qui est chargée de distribuer l’eau aux ménages, au cheptel et aux maraîchers dans les trois régions du Nord du pays à savoir Louga, Saint Louis et Matam”,  a dit le directeur général de la SDE-R, Mor Diop, exprimant sa satisfaction à l’endroit des autorités administratives, municipales, les présidents des associations des Usagers des Forages et les conducteurs de forages, au terme de la réunion du CDD.

Podor totalise 210 systèmes d’adduction d’eau potable sur les 269 que compte la région de Saint Louis, soit 84%, et l’OFOR a signé un contrat d’affermage avec la SDE-R qui est une filiale de la SDE a précisé M. Diop.

”Podor est un périmètre qui est attribué à la SDR-E. Nous sommes contents de voir que certaines ASUFOR sont même pressées de se voir installer pour finir avec les difficultés qui les assaillent. Elles disent être persuadées qu’elles auront une meilleure distribution de l’eau et une qualité garantie”, a ajouté le secrétaire général de l’OFOR.

”La tarification est différente de ce qui se faisait. Il un tarif pour les maraichers, les éleveurs fixé à 200 FCFA par mètre cube et 250 pour les ménages”, a révélé M. Kâ.

La SDE-R va continuer à dérouler ses activités en étroite collaboration avec l’OFOR dans le respect des normes éditées par l’Organisation mondiale de la Santé, a rassuré M. Diop.

AHD/AMD/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …