Podor, 11 déc (APS) – Le chanteur sénégalais Baba Maal a dressé, dimanche, un bilan à mi-parcours du festival ‘international “Les blues du fleuve”, qui prend fin lundi, appelant à cultiver la paix pour promouvoir le développement durable.

“La paix est le terreau fertile pour le développement durable”, a déclaré le lead vocal du Daande Leñol lors d’un entretien accordé à la presse, à l’occasion de la 15 ème édition dudit festival international, qui se tient à Podor (nord).

Il a rappelé qu'”aucune action de développement ne peut prospérer dans les conflits ou les troubles sociaux”.

Baaba Maal a invité les communautés et les gouvernants du monde à “davantage de compréhension et de tolérance” pour favoriser les conditions permettant d’entreprendre des activités de développement.

“Dans ma volonté de promouvoir [la paix] au service des communautés, je réitère mon appel aux dirigeants du monde à adhérer à cette cause”, a-t-il lancé.

Il a souligné la nécessité de “faciliter l’accès de la terre aux femmes et aux jeunes, de leur octroyer des financements pour [leur permettre de] dérouler leurs activités en vue de les fixer dans leur terroir et faciliter leur autonomisation”.

Il a rappelé que c’est l’une de ses missions en sa qualité d’ambassadeur de bonne volonté de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD).

Une mission qu’il partage avec la chanteuse malienne Ina Modji, invitée de la 15 ème édition du Festival international “les Blues du fleuve”.

AHD/FKS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-GENRE / Vers la création d’un Conseil national des femmes 

Dakar, 2 mars (APS) – Le Premier ministre, Amadou Ba, a annoncé, vendredi, à Dakar, …