Dakar, 29 nov (APS) – La cohérence territoriale, la faible rémunération des adjoints aux maires, le statut de l’élu local, la problématique de la délimitation des communes du Sénégal entre autres, ont été, entre autres préoccupations soulevées par les députés, mercredi, lors de la séance plénière consacrée au vote du budget du ministère des Collectivités territoriales.

Pour l’année 2024, le budget de ce département s’élève à plus de 139 milliards 756 142 483 francs Cfa.

Les députés ont déploré la situation des adjoints aux maires dont les émoluments nécessitent une révision, soulignant qu’ils ont même parfois des difficultés pour se déplacer alors qu’ils assurent l’intérim le plus souvent quand le maire est absent. Et ils perçoivent moins, à l’image des présidents de commissions dans les mairies.

Parmi ces préoccupations figurent également la concrétisation de la deuxième phase de l’Acte  III de la décentralisation pour pouvoir développer la coopération décentralisée, l’érection en programme national du Projet cadastre et sécurisation foncière (PROCASEF).

Selon les parlementaires, ”le problème fondamental des maires reste le foncier”.

Les députés ont soulevé le problème du retard du versement de la Contribution économique locale (CEL).

De plus, ils ont demandé à ce que cette contribution soit octroyée aux Conseils départementaux.

Des élus ont salué le travail du Programme national de développement local (Pndl) avant de plaider pour son renforcement car étant le ‘’meilleur’’ outil pour asseoir l’équité territoriale.

La mise en œuvre du Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (Pacasen) rural était au coeur des préoccupations des députés qui ont aussi plaidé pour une fiscalité locale ‘’forte’’ et élargie aux Conseils départementaux.

SBS/ADL/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…