Dakar, 8 juin (APS) – De nombreuses activités culturelles qui étaient prévues le week-end dernier et d’autres qui devaient se tenir cette semaine ont été reportées, en raison des manifestations survenues après la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko, a indiqué le président de l’Association des métiers de la musique (AMS), Daniel Gomes.

La dernière annulation en date est le Festival international de littérature de Dakar dont la deuxième édition devait s’ouvrir mercredi. Ce festival, qui devait se tenir jusqu’à samedi, a été reportée à une date ultérieure.

Les violentes manifestations survenues jeudi et vendredi derniers sont à l’origine de ce report, a précisé le promoteur de la manifestation, l’écrivain et éditeur Abdoulaye Fodé Dione, dans un communiqué de presse.

‘’La situation qui prévaut actuellement au Sénégal et suite aux recommandations des autorités, nous vous informons du report de la deuxième édition du festival international de littérature de Dakar’’, explique-t-il dans le communiqué. Joint au téléphone par l’APS, M. Dione a jugé qu’il était ‘’plus prudent’’ de reporter l’évènement.

‘’Des invités venant du Canada et de l’Allemagne sont arrivés lundi à Dakar, ils étaient déjà dans l’avion. Nous avons annulé des réservations et certains billets avec des pénalités. Ce report a une conséquence financière’’, a-t-il regretté. Il a promis de communiquer les nouvelles dates du festival en espérant que ce sera au mois de juillet prochain.

L’artiste-chanteur Simon Sène qui préparait sa soirée d’anniversaire prévue vendredi dernier au théâtre national Daniel Sorano, a reporté la manifestation suite aux violents troubles survenus à Dakar et dans d’autres localités du pays, comme Ziguinchor. Il déplore un manque à gagner lié aux dépenses de communication déjà engagées.

Le journaliste et écrivain Birame Demba Ngaary Faye a lui aussi dû reporter la présentation-dédicace de son premier livre ‘’Eres et repères : L’âme du griot’’, dont la cérémonie devait avoir lieu samedi dernier, à la maison de la presse Babacar Touré. ‘’La situation d’insécurité a justifié le report, cela a causé juste quelques désagréments pas graves’’, a-t-il avancé.

Le chanteur Wally Ballago Seck a quant à lui reporté son concert prévu samedi dernier au Dôme de Paris, en France.  Il a voulu, à travers ce report, compatir à la douleur qui a frappé le Sénégal suite aux manifestations violentes qui ont secoué le pays, jeudi et samedi derniers.

Les organisateurs du festival ‘’Kaay Fecc’’ (Viens danser en wolof), dont la directrice artistique est Gacirah Diagne, ont aussi annoncé le report de cette manifestation qui devrait se tenir du 1er au 5 juin au centre culturel régional de Dakar. Des activités annexes devaient également se tenir du 5 au 11 juin dans le cadre de cette manifestation.

Cette douzième édition devait se déroule autour du thème ‘’Yeesal’’ (Renouveau en wolof) avec comme pays invités le Mali, le Bénin, la France et l’Espagne.

Ces reports sont justifiés par des craintes liées aux manifestations consécutives à la condamnation du leader du parti PASTEF. ‘’On n’est pas dans la plainte, mais la peine avec les nombreux morts [16 morts] et le sentiment d’insécurité’’, a ainsi expliqué Daniel Gomes à l’APS, mercredi.

FKS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT-ADMINISTRATION / Bassirou Diomaye Faye insiste sur les principes du ”Jub, Jubal, Jubanti” afin de bâtir une Administration performante

Dakar, 17 avr (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a insist…