Hann-Bel air, 9 juin (APS) – Une opération de nettoyage de la plage et des fonds marins de la baie de Hann-Bel air, organisée samedi par le Projet d’investissement régional de résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (WACA en anglais), a permis de collecter 1,400 kilogrammes de déchets.

Initiée dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale des océans, en partenariat avec l’aire marine protégée (AMP) de Gorée, les comités locaux de pêche artisanale (CLPA) et les associations de défense de l’environnement, elle s’est déroulée sur le circuit Baie de Hann-Thiaroye- Rufisque, soit sur une distance de 5,5 kilomètres.

“Nous accompagnons les communautés dans leurs efforts de préservation du littoral et de toute la zone côtière. C’est très important pour nous, de les accompagner parce qu’elles sont les principales impactées de toute dégradation du littoral ou du milieu marin”, a dit Yahya Aicha Diagne Niane, spécialiste en sauvegarde environnementale au WACA.

Elle s’entretenait avec des journalistes lors des opérations de nettoyage, qui ont enregistré une grande mobilisation des populations locales, du personnel de la Société nationale de gestion intégrée des déchets (SONAGED) et des responsables de l’aire marine protégée (AMP) de Gorée.

‘’Les communautés sont les premières à bénéficier des impacts positifs d’une bonne gestion de ce milieu et des écosystèmes marins en général’’, a ajouté Mme Niane.

Le président du comité de gestion de l’AMP de Gorée,  Abdoul Wakhab Sow, a  appelé à un ‘’arrêt de  l’évacuation d’eaux usées dans la  baie de Hann-Bel air’’. ‘’Cette évacuation à des conséquences néfastes sur les fonds marins de cette zone, un des plus importants sites de reproduction des poissons au Sénégal, à cause de la stabilité des eaux’’, a-t-il expliqué, déplorant le niveau de pollution de la baie.

Il estime qu’‘’il n’est plus possible de se baigner dans cette baie où les zones de reproduction des poissons sont très impactées par la pollution’’, appelant à préserver le littoral et les  fonds marins de la baie de Hann-Bel air.

Selon lui, ‘’quand le littoral est salubre, les fonds marins ne seront pas en danger, et les populations continueront à tirer des revenus de la mer’’.

Au nom des populations riveraines du littoral, Mamadou Niang, chef du quartier Badara Lô, de la commune de Dalifort-foirail, a salué ‘’la mobilisation de la population pour la réussite de cette journée’’. ‘’Tout le quartier s’est mobilisé pour la réussite de l’événement. La propreté doit être une action de tous les jours. Aujourd’hui, la plage a vraiment changé de visage. Nous souhaitons la pérennité de telles initiatives’’, s’est-il félicité.

Mamadou Niang a exhorté les pêcheurs à arrêter l’usage de ‘’filets nocifs’’ dans les fonds marins pour assurer la reproductivité des poissons. Il suggère à la SONAGED de mettre des bacs à ordures sur la plage, pour inciter les populations à arrêter de déverser des déchets domestiques dans la baie.

L’aire marine protégée (AMP) de Gorée, créée en 2020, s’étend du Cap Manuel à Rufisque, sur 13 collectivités territoriales, soit 52. 517 hectares.

Depuis 2008, la Journée mondiale des océans est célébrée tous les 8 juin.

MBT/AB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-SERMON / Tivaouane : Serigne Babacar Sy Abdou Aziz Dabakh dénonce le massacre du peuple palestinien

Tivaouane, 17 juin (APS) – Le marabout Serigne Babacar Sy Abdou Aziz Dabakh a dénoncé lund…