Ziguinchor, 28 avr (APS) – Plus de 90 000 tonnes d’anacarde ont transité par le port  de Ziguinchor (sud) lors de la campagne 2022, pour un chiffre d’affaires de 50 milliards de francs CFA, a révélé, vendredi, le directeur général de l’Agence nationale des affaires maritime (ANAM), Massamba Edouard Achille Guèye.

“Nous avons observé une croissance exponentielle du trafic de fret notamment en ce qui concerne l’anacarde. Nous sommes passés de 56.000 tonnes à plus 90.000 tonnes, soit un chiffre d’affaires de plus de 50 milliards de francs CFA”, a indiqué le DG de l’ANAM.

Avec son homologue du Port autonome de Dakar, Mountaga Sy, M. Guèye visitait des chantiers au Port de Ziguinchor et dans des unités portuaires de la région.

“En cohérence avec les autres politiques de développement économique et social, ce port de Ziguinchor est la plateforme logistique qui permettrait une meilleure circulation des marchandises et des personnes pour assurer une continuité du terroir”, a-t-il dit.

Selon lui, le port de Ziguinchor était “dimensionné en fonction du trafic antérieur”, mais désormais il “prend une dimension additionnelle”. “C’est un port de replis pour la sous-région notamment la Guinée Bissau”, a salué Massamba Edouard Achille Guèye.

“Avant, a-t-il ajouté, nous avions simplement une gare maritime pour le transport des passagers. Mais avec la vision du chef de l’Etat de développer la région naturelle de la Casamance, le potentiel économique a été fortement mis à contribution et valorisé pour permettre à l’activité économique d’être redynamisée pour le bien des communautés de la Casamance”.

Le port de Ziguinchor et ses unités portuaires sont désormais placés sous la tutelle du Port autonome de Dakar conformément à un décret pris par le chef de l’Etat le 22 février dernier, a signalé Mountaga Sy.

Selon le DG du Port autonome de Dakar, à travers cette décision, le président de la République “veut redonner au port de Ziguinchor sa dignité de port qui a la composante essentielle de pouvoir polariser les opportunités économiques du terroir et autour”.

Aussi “sur quinze mois, deux milliards 300 millions de francs CFA” ont-ils été dégagés pour réhabiliter le port commercial de Ziguinchor, a-t-il indiqué.

MNF/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-TRAVAIL / Les inspecteurs du travail ont relevé 314 licenciements en 2023  

Dakar, 24 juil (APS) – Les inspections régionales du travail et de la sécurité sociale (IR…