Mbour, 9 juin (APS) – Le président de la Coalition ”Publiez ce que vous payez (Pcqvp)”, Papa Fara Diallo, a plaidé pour une transition énergétique juste et équitable grâce aux financements provenant des revenus de l’exploitation du gaz et du pétrole. 

 ”Nous allons exploiter les ressources du pétrole et du gaz, mais il faut essayer de voir dans quelle mesure on peut prendre les revenus que ces ressources vont générer pour financer notre transition énergétique. Ce sera donc une transition progressive, maitrisée mais juste et équitable”, a t-il dit en marge de la 8e conférence Afrique au Sénégal qui se tient à Saly du 8 au 10 juin. 

 Il s’agira selon lui durant cette rencontre ‘’d’identifier clairement’’ la position de la société civile africaine sur la transition énergétique.  

 La Conférence Afrique 2023 précède la conférence internationale de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) prévue du 12 au 15 juin à Diamniadio. Les participants vont réfléchir sur sur des stratégies de plaidoyer collectif sur les questions de l’ITIE. 

 ”L’Afrique est le continent qui pollue le moins (-30% de taux de production) et ceux qui polluent le plus doivent payer en termes de stratégie de mitigation des impacts des changements climatiques. Nous sommes d’accord pour une transition énergétique et le Sénégal a déjà entamé le mix-énergétique et on est déjà à plus de 30%. Et l’objectif d’ici 2030, c’est d’aller vers 50%”, a expliqué Papa Fara Diallo en présence de Eva Marie Coll-seck, présidente du comité national de l’ITIE.

 Pour lui, il est important de réfléchir sur comment allier les énergies renouvelables avec les énergies fossiles. ‘’Mais en tant que pays en voie de développement, nous ne pouvons pas avoir des ressources aussi stratégiques que le gaz, le pétrole et décider de ne pas les exploiter (…) car nous ne pouvons pas être sevrés de ces ressources alors qu’on a des impératifs de développement’’, a t-il relevé. 

 La transition énergétique est un processus qui doit être ‘’maitrisé mais aussi tenir compte des intérêts des Etats africains”, a t-il souligné. 

La coalition Publiez Ce Que Vous Payez (Pcqvp) est un réseau mondial d’organisations de la société civile présente dans 54 pays. Elle titre son nom d’une campagne mondiale que la société civile avait lancée à Durban, en Afrique du Sud en 2002 pour demander aux compagnies pétrolières, minières et gazières, de publier ce qu’elles payent aux Etats afin que les populations, propriétaires des ressources, puissent en tirer profit.  

Notre champ de bataille, c’est la promotion de la transparence, de la bonne gouvernance et de la redevabilité dans la gestion des industries extractives. Et c’est notre plaidoyer qui a mené d’ailleurs à la création de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries extractives (Itie)”,  a rappelé M. Diallo. 

MF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION / Bakel : quinze personnes, dont des agents de l’Etat, formées en informatique

Bakel, 21 avr (APS) – Quinze personnes, dont des agents de l’Etat et des étudiants, …