Diourbel, 18 mars (APS) – Le président de la chambre de métiers de Diourbel, Mamadou Sow, a invité le prochain président de la République à renforcer les infrastructures dédiées au secteur de l’artisanat pour permettre aux artisans d’avoir un bon un cadre de travail.

”En cette période de campagne électorale, je voulais inviter le prochain président de la République à s’atteler, dès son installation, à la réhabilitation des villages artisanaux, souvent dans un état de délabrement, et d’en doter les autres localités pour améliorer les conditions de travail des artisans”, a-t-il déclaré dans un entretien avec l’APS.

Il estime que beaucoup de sites artisanaux méritent d’être réfectionnés pour rendre le cadre de travail des artisans attrayant.

M. Sow a demandé au futur président de construire des zones industrielles pour permettre aux artisans d’exprimer leur talent.

Ces zones industrielles, selon lui, vont régler de manière définitive “l’occupation anarchique des espaces publics et des artères” par les artisans.

En dépit des efforts consentis par le gouvernement sortant, le président de la chambre de métiers de Diourbel estime qu’il est nécessaire de renforcer le budget du ministère de l’Artisanat pour mieux prendre en charge les préoccupations des acteurs du secteur de l’artisanat.

De même, il a sollicité, l’encadrement et le renforcement de capacités des artisans qui, selon lui,  contribuent de manière conséquente au développement socio-économique du pays.

M. Sow a invité les candidats en lice au calme et à prêcher la bonne parole pour un scrutin apaisé.

MS/OID/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TOURISME / Matam : l’activité touristique plombée par plusieurs facteurs (acteur)

Matam, 19 avr (APS) – Plusieurs facteurs, dont l’avènement de la pandémie de Covid-1…