Dakar, 7 jan (APS) – L’écrivain et poète Amadou Lamine Sall milite pour l’adoption d’une loi favorisant le retour au Sénégal pour les Afro-descendants au Sénégal en leur faisant bénéficier la double nationalité.

La réalisation du mémorial de Gorée “que vous bâtissez pourrait être l’occasion de proposer un projet de loi sur le retour au Sénégal pour les Afro-descendants. Ils sont nombreux à le souhaiter. Ils bénéficieraient d’une double nationalité, d’un accès au foncier, d’incitation fiscale”, a-t-il déclaré en s’adressant au président de la République.

Il intervenait samedi à l’occasion de la cérémonie de pose de la première pierre du mémorial de Gorée, en souvenir de la Traite des esclaves.

Il a parlé, à l’endroit du chef de l’Etat : “Vous laissez la réalisation culturelle et architecturale la plus sonore, la plus achevée, la plus marquante et la plus retentissante de l’histoire culturelle du Sénégal”.

“Vous n’êtes plus une espérance. Vous êtes un accomplissement. L’accomplissement d’une longue, très longue espérance”, a-t-il insisté à l’endroit du chef de l’Etat, en évoquant le lancement des travaux du mémorial de Gorée.

Amadou Lamine Sall considère que “rien ne peut remplacer la culture” au Sénégal. “C’est elle la grande étoile ! Ce jour est un grand jour. Un très beau jour. Monsieur le président, je peux partir tranquille, apaisé. Un mémorial avait été déjà bâti et inauguré dans mon cœur depuis 12 ans que vous êtes avec nous, et c’est vous qui l’avez bâti. Il me suffit”, a-t-il ajouté.

Aux jeunes venus nombreux suivre cette cérémonie de lancement des travaux du mémorial de Gorée, il a dit qu’ils “doivent savoir que ce qui se construit ici est leur héritage”.

“Nous leur disons de rester des pécheurs et non d’être des mouettes. Ce pays est grand et beau. Il ne demande qu’à être aimé. Qu’il soit beau ou qu’il soit moche, c’est notre pays. Portons-le, mais surtout rassemblons les cœurs !”, a-t-il encore lancé aux jeunes, estimant que le mémorial de Gorée est leur héritage.

FKS/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…