Dakar, 4 juin (APS) – Le journaliste et critique littéraire Abdou Rahmane Mbengue plaide pour la régularité du Grand Prix du chef de l’Etat pour les lettres, dans le but de créer l’émulation dans le monde littéraire.

‘’On a un prix assez irrégulier, c’est le Grand Prix du chef de l’Etat pour les lettres. Il faut insister pour que ce dernier revienne, car il représente le championnat local. Il permet de créer de l’émulation et de stimuler la production littéraire’’, a-t-il dit dans un entretien avec l’APS.

Mbengue est d’avis que ‘’ce genre de prix décerné par l’Etat peut aider à faire émerger de grands auteurs’’. Ce prix permettra non seulement d’encourager la lecture, mais aussi de vendre les livres, poursuit-il.

Pour le critique littéraire, quand un jeune écrivain sénégalais est lauréat du Grand Prix du chef de l’Etat pour les lettres, cela lui ouvre des perspectives et facilite sa carrière.

‘’Il est à saluer que des prix commencent à émerger. Il y a un écosystème qui se densifie tout autour de ces derniers, mais il faut que ce Grand Prix revienne’’, a-t-il insisté.

Abdou Rahmane Mbengue relève l’existence d’une série de manifestations consacrées à la littérature, qui commencent à prendre forme.

Il se réjouit de voir qu’il y a actuellement davantage de publications, de festivals, de forums et de cafés littéraires au Sénégal.

AMN/FKS/ASG/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SÉNÉGA-SPORTS-RÉSULTATS / Ligue 1: Teungueth Fc bat l’Us Gorée Gorée et creuse l’écart en haut du classement

Dakar 13 avr (APS) – L’équipe de Teungueth Fc a dominé l’Us Gorée sur le…