Dakar, 29 août (APS) – Le président de l’AS Dakar Sacré-Cœur (Ligue 1), Mathieu Chupin, a invité mardi les acteurs du football local à ‘’réfléchir à la mise en place d’un cadre permanent de concertation’’ capable d’‘’apporter des solutions aux anomalies’’ de ce sport au Sénégal.

‘’Il faut qu’on s’assoie, nous les présidents de club, pour créer un cadre permanent. Ce sera une entité qui va discuter avec les instances sportives et les pouvoirs publics, pour trouver des solutions aux problèmes du football’’, a dit M. Chupin lors de la signature d’un accord de partenariat de son club avec Jsports, un équipementier sénégalais.

‘’Il y a une urgence à trouver des solutions définitives et des mesures adaptées au contexte sénégalais’’ en matière de football, a-t-il signalé.

Le président de Dakar Sacré-Cœur soutient que ‘’les clubs n’arriveront à rien’’, si ce cadre de concertation ne voit pas le jour.

Il a fait cette proposition en réagissant à l’élimination de Génération Foot de la Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF), et du Casa Sports de la Coupe de la Confédération, les principales compétitions interclubs du continent.

Génération Foot, le champion du Sénégal, a été éliminé au premier tour préliminaire de la Ligue des champions de la CAF, après avoir fait match nul (2-2) contre le Hafia de la Guinée, dimanche, au stade Lat-Dior de Thiès.

Au match aller, à Conakry, les équipes avaient également fait match nul (0-0).

Le Casa Sports, représentant du Sénégal en Coupe de la Confédération, a été éliminé après son match nul contre l’Étoile filante de Ouagadougou (0-0).

Il avait fait match nul contre le club burkinabè (1-1), au stade Lat-Dior de Thies, à l’aller.

Depuis plusieurs années, aucun club sénégalais n’accède aux phases de groupes des compétitions africaines, tandis que l’équipe nationale senior du Sénégal, vainqueur de la dernière Coupe d’Afrique des nations, est en même temps parmi les premières places du classement FIFA depuis plusieurs années.

‘’C’est un véritable scandale de voir l’état dans lequel se trouve notre football local. Comment pouvons-nous comprendre que nos clubs soient éliminés des compétitions de la CAF ?’’ s’est inquiété le président de Dakar Sacré-Cœur.

‘’C’est un vrai problème de calendrier et beaucoup d’autres choses qu’il faut régler’’, a-t-il ajouté.

‘’Des anomalies profondes’’

Mathieu Chupin estime qu’‘’il est temps que les choses changent’’. ‘’Nous ne sommes pas là à quémander et à demander à l’État de se comporter en mécène. Nous voulons un partenariat public-privé entre l’État, les instances sportives et les clubs professionnels.’’

‘’Nous avons des équipes nationales performantes. Nous ne remettons pas en cause le travail de la fédération, mais il faut reconnaître que le travail des clubs est quelque chose de colossal pour la quête de ces résultats obtenus depuis deux ans’’, a-t-il souligné.

‘’Le football est devenu une industrie, en 2023, partout dans le monde. Il y a des anomalies profondes. Je n’ai pas reçu une invitation ni pour la finale de la Coupe de la Ligue ni pour celle de la Coupe du Sénégal. En tant que président de club, je trouve cela anormal’’, s’est indigné M. Chupin.

Le président de Génération Foot (Ligue 1), Mady Touré, a également plaidé, après l’élimination de son club de la Ligue des champions de la CAF, pour une meilleure organisation du football local.

Il a invité les acteurs concernés à s’évertuer à trouver des solutions aux problèmes des clubs.

En février dernier, le président de la République, Macky Sall, a demandé au ministère des Sports et aux dirigeants du football sénégalais de lui proposer un programme national de soutien au football local.

SK/MTN/ESF

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MUSIQUE / Idriss Benjelloun veut imprimer “une autre vision” au festival de jazz de Saint-Louis

Saint-Louis, 20 mai (APS) – Idriss Benjelloun, nouveau président de l’Association Sa…