Dakar, 2 mai (APS) – L’Unité d’appui au partenariat public-privé (UNAPPP) a présenté au secteur privé un ‘’portefeuille de projets’’ susceptibles de faire l’objet de partenariats public-privé, a constaté l’APS, mardi, à Dakar.

Il s’agit de ‘’projets ayant atteint un stade mature’’, que l’Etat et le secteur privé peuvent mettre en œuvre sur la base de la nouvelle loi relative aux contrats de partenariat public-privé, selon l’UNAPPP.

‘’Ce portefeuille compte, à date, 53 projets d’un coût global de plus de 2.500 milliards de francs CFA recueillis auprès de l’administration centrale et des collectivités territoriales’’, déclare l’Unité d’appui au partenariat public-privé, un démembrement du ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.

Les projets prévus sont à dérouler dans des secteurs variés, dont le transport, l’éducation, la santé et l’eau.

‘’Nous pensons que tous les acteurs détenant des capitaux doivent être dans cette plateforme (l’ensemble des 53 projets réunis), pour que nous puissions intervenir et les accompagner’’, a dit le coordonnateur de l’UNAPPP, Lamine Lô.

Selon M. Lô, le secteur privé doit se mobiliser et saisir l’opportunité d’investir dans les projets.

‘’C’est une première. Nous devons discuter des voies et moyens de réussir ce pari. Le financement n’est pas un obstacle’’, a-t-il souligné.

‘’Au-delà du financement, le PPP donne au secteur privé l’opportunité d’apporter de l’innovation, de l’expertise et de l’efficacité dans les missions d’intérêt public’’, a souligné la ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Oulimata Sarr.

Le partenariat noué par les pouvoirs publics avec les investisseurs privés ‘’doit démarrer sur des bases solides, notamment de complémentarité’’, a dit Mme Sarr.

‘’C’est dans cet esprit que s’inscrit la loi […] sur les partenariats public-privé, qui introduit un dispositif adéquat de promotion et de protection du secteur privé local’’, a-t-elle ajouté.

Oulimata Sarr dit être ‘’convaincue que le secteur privé national […] trouvera les synergies adéquates pour bien saisir les nombreuses opportunités offertes par ce nouveau cadre des PPP’’.

L’UNAPPP va intervenir ‘’tout au long du cycle de vie des projets PPP’’, explique une note de présentation de cet organe du ministère.

AMN/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-COLLECTIVITES / Thiès : la commune de Mbayenne souffre de son dénuement infrastructurel

Mbayenne, 26 fév (APS) – La commune de Mbayenne, située dans la région de Thiès (oue…