Dakar, 4 juin (APS) – Le premier Sommet Corée-Afrique, ouvert mardi à Séoul, offre l’occasion de donner une nouvelle impulsion au partenariat entre le continent africain et le pays du matin calme, a souligné dans la capitale coréenne, la ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration africaine.

‘’Ce sommet a constitué une occasion de donner une nouvelle impulsion au partenariat entre la Corée du Sud et l’Afrique afin de bâtir une coopération solide, équilibrée, mutuellement bénéfique, fondée sur la confiance, le respect de la souveraineté de chaque partie et des intérêts partagés’’, a notamment déclaré Yassine Fall dans une note  des services de son ministère transmise à l’APS.

Participant au nom du chef de l’Etat, Bassirou Diomaye Faye, à cette rencontre internationale, la ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration africaine a insisté sur le fait que les investissements coréens au Sénégal mettaient l’accent sur des domaines favorisant le développement socio-économique durable.

‘’Ils [les domaines d’intervention] portent sur l’agriculture avec l’initiative ”K-Rice Belt+ destinée à la réalisation de l’autosuffisance en riz et la mécanisation agricole, le transport maritime et fluvial, l’éducation, la santé’’, a-t-elle fait valoir.

De nombreux chefs d’Etat et de gouvernement du continent africain et des dirigeants d’organisations internationales prennent part au premier sommet Corée-Afrique, placé sous le thème : ‘’L’avenir que nous construisons ensemble : croissance partagée, durabilité et solidarité’’.

Pour la cheffe de la délégation sénégalaise, le thème retenu colle parfaitement avec la vision des nouvelles autorités sénégalaises pour “une coopération porteuse de croissance inclusive, de développement durable et de solidarité active”.

Elle a aussi magnifié l’option annoncée par la Corée du Sud d’apporter son soutien à l’Afrique en matière de technologies de pointe pour renforcer l’industrialisation du continent, la réalisation de la sécurité alimentaire, le développement d’un système de santé performant, la construction d’infrastructures durables et la mise en place d’un système éducatif approprié.

Yassine Fall a également salué la volonté de Séoul d’accroître considérablement le volume de ses investissements en Afrique et de soutenir la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).

FD/AKS/ADL/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE / Kaffrine : le roi du Ndoucoumane intronisé samedi

Kaffrine, 24 juin (APS) – L’actuel roi du Ndoucoumane, Talla Ndiémé Ndao, va ê…