Saly, 20 juin (APS) – Un atelier de concertation avec les universitaires et chercheurs du Sénégal s’est ouvert mardi à Saly dans le cadre de la  formulation de la 3e phase du plan d’actions prioritaires (PAP) du Plan Senegal émergent (PSE), a constaté l’APS.

Cette rencontre est organisée par le ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération (MEPC), à travers la direction générale de la planification et des politiques économiques (DGPPE).

L’objectif de la concertation est de partager la synthèse des travaux sur le diagnostic et la stratégie de la formulation du PAP du PSE, pour recueillir des observations, avis, suggestions et propositions d’amélioration.

Il s’agira, pendant deux jours, de revenir sur les performances du PSE  réalisées entre 2014 et 2022, ‘’à savoir un taux de croissance de 6 % et une augmentation du PIB par tête de 20%’’, a fait savoir le secrétaire général du MEPC.

Selon Allé Nar Diop, dans la 3e phase du PSE, il est question de formuler entre 2024 et 2028 un nouveau plan d’actions prioritaires, en vue de prendre en charge l’ensemble des préoccupations sectorielles à travers une démarche inclusive.

‘’Cet atelier est fait avec l’ensemble des universitaires  du Sénégal, spécialistes dans chaque domaine, l’agriculture, l’éducation, la santé etc., pour recueillir  leurs contributions afin de les intégrer dans le PAP et essayer d’avoir les meilleures formulations pour l’atteinte du PSE’’, a-t-il précisé.

Ces contributions feront ensuite l’objet ‘’d’une étude sectorielle très approfondie pour permettre à l’Etat de les intégrer dans le nouveau plan’’, a expliqué Allé Nar Diop.

MF/MD/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGA-SPORTS-RÉSULTATS / Ligue 1: Teungueth Fc bat l’Us Gorée Gorée et creuse l’écart en haut du classement

Dakar 13 avr (APS) – L’équipe de Teungueth Fc a dominé l’Us Gorée sur le…